Un vœu contre la Réunification voté en ce moment au Conseil Régional des "Pays de la Loire" !

44=Breizh apprend aujourd’hui, jeudi 26 janvier, qu’un vœu «contre la réunification de la Bretagne» est en train d’être déposé à la session budgétaire du conseil régional des Pays de la Loire.

Selon un article paru dans Ouest-France (voir ci-dessous), les sept élus régionaux de l’Alliance Centriste et du Nouveau Centre, en «ont assez de ce débat nanto-nantais sur la rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, qui se moque de la dynamique des Pays de la Loire et des projets en cours», ils sont «exaspérés par la volonté de quelques uns de balayer d’un revers de main ce qui se construit depuis des années en terme d’aménagement du territoire». D’où leur décision de mettre un vœu au vote qui rejettera l’idée «d’une partition territoriale sans que les autres départements de la région (PdL) soit consultés», et lancera «le débat de la création par référendum d’une région Loire-Bretagne».

44=Breizh tire son chapeau aux élus de l’alliance centriste et du nouveau centre. Grâce à ce vote, enfin, après quarante ans d’existence et de contestation et vingt-cinq ans de suffrage, la question des limites territoriales de la région des «Pays de la Loire» sera abordée au sein de l’institution. Une institution administrative dont la grande majorité des élus essayaient jusque-là d’entretenir le flou sur cette question éminemment démocratique.

Néanmoins, force est de constater que ce vœu se fait contre le projet d’une Bretagne unie.  C’est bien dommage en terme de démocratie et dans la représentation que ceux-ci se font de la population. Ils nous parlent de «quelques-uns qui voudraient balayer d’un revers de main» «leur» travail, nous attendons le jour où des milliers de personnes se mobiliseront dans les rues pour défendre un «Grand Ouest» où la région «Pays de la Loire»… Ils nous parlent  de «projets en cours» pour défendre l’idée d’un «Grand Ouest», mais ceci méprise l’avis des collectivités et de la population en Bretagne administrative, fermement opposés à ce projet. Ceci méprise aussi les «projets en cours» avec les élus de la région Centre (voir lien), dans le simple but, peu constructif, de s’opposer à la réunification de la Bretagne.

Enfin, nous demandons quel crédit nous pouvons accorder à des élus qui disent tout et sont contraire. Quel pitoyable spectacle… Car ce qu’ils dénoncent, c’est en grande partie l’amendement voté le 21 décembre dernier à l’assemblée nationale, et permettant d’entamer en Loire-Atlantique une initiative référendaire sur l’ensemble de la Bretagne pour décider de notre cadre administratif, sans que la région des «Pays de la Loire» ne puisse y opposer un droit de véto. Hors, parmi ces élus régionaux qui proposent ce vœu figure notamment Michel Hunault, tout content le mois dernier de poser avec ceux qui avaient voté en faveur de l’amendement (voir photo ci-dessous). Y a t il encore chez ces élus autre chose que la recherche d’intérêts particuliers et catégoriels pour être si peu cohérents avec eux mêmes ?

Nous attendons de même la position du vice-président de la région «Pays de la Loire» Jean-Philippe Magnen qui, le 3 janvier dernier, signait un texte de soutien à l’amendement déposé par F. De Rugy et M. Le Fur le 21 décembre 2011…

6 réponses à Un vœu contre la Réunification voté en ce moment au Conseil Régional des "Pays de la Loire" !

  1. Nikolaz David dit :

    Quelle tristesse… :'(
    C’est vraiment pathétique.

  2. Seb dit :

    Franchement, les élus pdl opposants à la réunification me dégoutent et vont finir par me rendre comme eux : haineu ! Jusqu’à présent, ils se contentaient s’appuyer sur nos chers livres de géographie scolaire, laissant croire que les PDL étaient une région plus ou moins historique et bien sur un exemple de liberté et de démocratie, niant même, jusqu’à l’existance de l’histoire Bretonne de cette partie du territoire Breton représenté aujourd’hui par le département de Loire Atlantique.

    Aujourd’hui, ces élus, censés representer une idée de la démocratie, pris de peur pour leurs interets personnels face au reveil de conscience historique de la Loire Atlantique, admet maintenant notre histoire…et lance une action totalement anti-démocratique pour la contrer ! Je rappelle que les pro-réunification, proposent, au contraire de ces "minis dictateurs", de consulter la population à propos de la réunification.

    Un comportement qui n’est pas sans rappeller celui utilisé en France dans la même période que celle qui à vu notre Bretagne séparée…

    On m’a dis "tu as vu, les élus des PDL refusent de voir la Loire Atlantique redevenir Bretonne…". Je rappelle juste que la Loire Atlantique n’a pas a redevenir Bretonne puisqu’elle n’a jamais cessé de l’être ! La seule chose que l’on souhaite, c’est qu’à nouveau cela soit officiel. Pour l’histoire, mais également pour l’économie et la dynamique de la Bretagne…et des autres départements composant les PDL. (je suis Breton de par ma mère, Vendéen de par mon père, et j’en ai marre de voir mes deux département se noyer dans une région sans talent, sans cohérence, et à la dynamique qui part droit ds le mur…)

  3. Gwendal dit :

    On peut aussi être exaspéré de voir quelques élus vouloir balayer d’un revers de la main des siècles d’histoire et la volonté d’une population…

  4. Bonjour,
    Je vous invite à prendre connaissance du voeux, qui ne vise pas à "refuser la réunification", mais plutôt à intégrer dans la réflexion les autres départements ligériens.
    Laurent gérault, Conseiller régional des pays de la Loire

  5. Mars dit :

    Ils sont dans la réaction, plus dans le blocage, continuez !

  6. 44breizh dit :

    Bonjour M. Gerault,

    "Je vous invite à prendre connaissance du voeux". Nous attendons toujours que celui ci soit publier quelque part par vos soins, ou dans un but de transparence démocratique qu’il soit transmis aux associations qui œuvrent pour la redéfinition des limites régionales. Cette initiative serait d’autant nécessaire que l’entrée de l’hémicycle régional nous est interdite tant à titre collectif qu’individuel.

    "qui ne vise pas à "refuser la réunification"", nous vous renvoyons à vos propos : "on en a assez de ce débat nanto-nantais sur la rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Vous proposez un vœu pour la création d’UN découpage régional spécifique (Grand Ouest) concurrent à celui d’une Bretagne à 5 départements, projet qui constitue l’objectif de la réunification de la Bretagne.

    "Ce vœu vise plutôt à intégrer dans la réflexion les autres départements ligériens". Ce vœu est une initiative interne à la région PdL, qui ne s’accompagne ni de réactions ni de projets mené avec les autres collectivités, comme la commission B4-44 peut l’être par exemple. En quoi comptez vous mener une "réflexion" avec les autres départements ligériens en formulant ce vœu ? Vous ne défendez ici que votre intérêt particulier d’élu des PdL. De même pourquoi les PdL et les "départements ligériens", puisque vous ne parlez que d’eux, décideraient de la création d’un Grand Ouest sans consulter les populations et les départements qui le constitueraient.

    Votre message confirme l’impression qu’on beaucoup de citoyens de se faire prendre pour des cons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 160 autres abonnés

%d bloggers like this: