De nouveaux autocollants 44=BREIZH !

Un autocollant tout simple pour rappeler que la Bretagne c’est aussi le pays Nantais et que ce n’est vraiment la Bretagne qu’avec le pays Nantais !

Oui à la réunification de la Bretagne !

Un autre pour faire réagir, et rappeler la réussite de la fresque humaine 44=BZH en février dernier.

La prochaine fois, on fait quoi ?

Cela fait près de 40 ans que des manifestations réunissant des milliers personnes ont lieu en Bretagne, notamment en Loire-Atlantique. De la manifestation organisée à Nantes en 1976 et qui réunissait déjà 7000 personnes à la dernière fresque humaine, en passant par la festimanif de septembre 2008 et ses 10 000 participants. Les sondages montrant une nette majorité d’habitants favorable à l’unité de la Bretagne ne se comptent même plus tellement il y en a. De même pour les voeux ou résolutions des collectivités locales : des centaines de communes, ainsi que le Conseil Général de Loire-Atlantique et le Conseil Régional qui cumulent depuis 1972, date de la création du Conseil régional des Pays de la Loire, une quinzaine de votes favorables à l’unité de la Bretagne.

La lutte pour la Réunification est longue et populaire. C’est un fait reconnu dans les différents voeux et résolution même. Comme dans celui du CG 44 en 2001 qui constatait « que le fort sentiment d’appartenance des habitants de Loire-Atlantique à la Bretagne historique est une réalité ». Ce même voeux disait d’ailleurs « qu’il est dangereux que les pouvoirs publics restent indéfiniment sourds aux aspirations des citoyens ».

Notre but n’est pas d’aller « prendre en otage le préfet», comme le propose J.-Y. Cozan, et si tel était le cas nous nous serions évidemment gardé de l’écrire sur des autocollants ! Ce que nous voulons, c’est dénoncer cette situation de blocage démocratique. Mais aussi mettre les élus devant leurs responsabilités. Dénoncer cette classe politique dans son ensemble, qu’elle soit locale ou étatique, qui, comme le révèle les déclarations de J.-Y. Cozan, ancien conseiller régional de Bretagne, conseiller général, et membre de l’UMP ! semble proposer des alternatives à la population qu’elle s’empressera de condamner si on la prenait au mot.

Les dernières déclarations de Patrick Mareschal vont d’ailleurs dans ce sens. Alors qu’il arrive en fin de mandature, il nous dit dans les media* à propos de la Réunification « Parfois on a l’impression que les choses sont immuables et elles basculent plus rapidement que l’on pensait ». Alors qu’une résolution votée par le CR de Bretagne administrative propose au CG 44 de réactivité des coopérations qui n’ont jamais été suivis, on aurait pu penser que Patrick Mareschal annoncerait une prise en compte de cette résolution par son CG. Il n’en semble rien, et la perspective qu’il nous propose en tant que président de conseil général, après 10 années à la tête du CG44, c’est de voir ce qui va se passer, peut être que, on sait jamais…

Face à cette situation, aux collectivités territoriales bretonnes, élus, Etat français qui ont la responsabilité et les compétences de résoudre le problème de la partition de la Bretagne et d’entendre la société civile et la population, nous posons juste une question « après on fait quoi ? ».

*Bretons magazine

**l’autocollant avec la fresque humaine est aussi disponible en affiche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :