L’extrême-droite gangrène nos luttes ! Stop à la récupération par les identitaires de «Jeune Bretagne» !

Le 20 décembre dernier, des membres du groupuscule « Jeune Bretagne » se sont réunis devant l’hôtel de ville de Nantes et ont déployé une banderole sur laquelle était inscrite 44=BZH / Naoned e Breizh.

Une mise au point sur cette mouvance s’impose. « Jeune Bretagne » est une branche locale du Bloc Identitaire. Pour ceux qui ne connaissent pas la groupusculogie fasciste, le Bloc Identitaire est un mouvement qui s’est construit sur les cendres d’ « Unité Radicale », un parti interdit à la suite de l’attentat raté contre Jacques Chirac en 2002, l’auteur de cette tentative était un sympathisant de ce parti. Le Bloc Identitaire est un mouvement d’extrême droite ouvertement racialiste et xénophobe.

Le mouvement identitaire fait donc sont retour en Bretagne après avoir connu un échec il y a quelques années. Avec « Jeune Bretagne », il tente de développer une stratégie de réappropriation de l’identité bretonne pour étendre leurs idées pernicieuses. Les membres de ce mouvement prétendent défendre la culture bretonne, promouvoir la solidarité et l’écologie  mais ils retombent rapidement dans l’islamophobie, la xénophobie la plus exacerbée. En décembre par exemple, ils se sont rassemblés à St Jacques de La Lande pour réclamer la fermeture du centre de rétention administrative et l’expulsion immédiate des sans-papiers. Les membres de « Jeune Bretagne » se sont aussi rassemblés à Vannes en décembre pour s’opposer à l’édification d’une mosquée, car ils prétendent que « l’immigration n’enrichit que les patrons», c’est écrit sur leurs autocollants. Ils publient sur leur blog des articles concernant l’édification de lieux de culte musulman en titrant « La colonisation est en marche ».  Leur site regorge de propos de ce type, il n’y a pas grand-chose à rajouter, leur blog révélant sans peine leur véritable idéologie, un fouillis puant d’antimondialisme et de racisme, sous couvert d’écologie politique et de défense de la culture bretonne.

« Jeune Bretagne » s’est implanté en avril 2009 à Guerlesquin dans le Trégor. Ne les laissons pas propager leurs idées haineuses en Bretagne ! Soyons clair, la soi-disant identité que « Jeune Bretagne » défend ne sert qu’à exclure l’identité des autres individus et à bafouer leurs droits. Les identitaires n’ont rien à faire en Bretagne ni ailleurs ! Enfin, ils n’ont absolument aucune légitimité dans la lutte pour la réunification qui s’inscrit dans un combat pour une Bretagne solidaire, ouverte sur le monde et respectueuse des différences !

Le Collectif 44=BREIZH

Publicités

2 Responses to L’extrême-droite gangrène nos luttes ! Stop à la récupération par les identitaires de «Jeune Bretagne» !

  1. Le Pérennec dit :

    Bien vu,

    Le mouvement Breton reprend de la vigueur de manière démocratique et pacifique.
    Restons vigilants pour qu’ils restent ce qu’ils ont toujours été : de la merde.

  2. madec arthur dit :

    anti faf! ne nous laisson pas duper ! Tous fréres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :