Nantes devient la ville marraine de la frégate « Chevalier Paul »… pour éviter d’être marraine d’une frégate « Bretagne » ?

Petite anecdote tirée des hautes instances militaires… :

Nantes va devenir à partir de 2011 la ville marraine de la frégate « Chevalier Paul ». En effet, il est de coutume dans la marine que chaque bâtiment ait une ville marraine.
En fait, si ce choix a été fait, c’est parce que les prochaines frégates qui doivent être mises en service porteront des noms de régions : il ne serait donc pas très cohérent que la frégate « Provence » par exemple ait Nantes pour ville marraine !
Quant à une frégate nommée « Bretagne » — qui devrait être assez importante pour convenir à une ville comme Nantes — sa livraison n’est pas prévue avant 2018…
Nantes, qui n’était actuellement plus marraine depuis le désarmement de ses deux derniers filleuls, aurait donc du attendre 2018… pour avoir un bâtiment à la hauteur de son importance et… cohérent géographiquement !

Mais quel rapport avec la Réunification de la Bretagne ?

Justement, ce que l’on peut comprendre et lire en filigrane dans diverses sources relatant cette anecdote, c’est que le choix d’attendre une frégate « Bretagne » aurait aussi posé le problème de la reconnaissance de Nantes en Bretagne !
Aussi, les militaires ont décidé que le choix de la frégate « Chevalier Paul » serait moins polémique…

Bref, voilà où on en est, même dans les plus hautes instances militaires, pour éviter de rentrer dans le débat sur la Réunification de la Bretagne !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :