Le gouvernement français menace de faire disparaître la Bretagne !

Le premier ministre, Manuel Valls, a déclaré hier lors de son discours de politique générale sa volonté de diminuer le nombre de régions. En 2009 le « comité Balladur » avait proposé de créer 15 nouvelles régions en France Métropolitaine, au lieu des 22 existantes. Un projet qui avait permis d’envisager une possible réunification de la Bretagne, attendue et souhaitée par les habitants et les collectivités concernées (Conseil régional de Bretagne et Loire-Atlantique notamment) depuis plus de 40 ans. Néanmoins, et contrairement aux propositions reprises dans plusieurs médias, le nouveau chef du gouvernement s’appuie d’abord sur le rapport d’Y. Krattinger et J.-P. Raffarin, préconisant eux une France de « 8 à 10 régions ».

Autrement dit le gouvernement privilégierait une région Grand Ouest, remettant clairement en cause l’existence administrative de la Bretagne ! C’est d’ailleurs le sens des déclarations du président des Pays de la Loire, J. Auxiette et de la ministre de la décentralisation Marylise Lebranchu elle-même. Le discours actuel est clairement la fusion des régions administratives entre-elles et non un redécoupage plus poussé. En effet, les regroupements seront incités après les élections régionales de 2015, puis imposés si rien n’est fait par les élus concernés, avec une date butoir pour le 1er janvier 2017.

carte-departements-reunification-44breizh

Depuis 40 ans la population se mobilise et se bat pour une région Bretagne à 5 départements. Les élus qui voudraient faire croire qu’une région Bretagne élargie à d’autres départements serait le moyen de réunifier la Bretagne, préparent le terrain et les mentalités dans la perspective d’un Grand Ouest purement technocratique et sans légitimité démocratique ! Le Grand Ouest c’est la dissolution pure et simple de la Bretagne.


La revendication d’une réorganisation de l’Ouest de la France comprenant la réunification doit être entendue par les pouvoirs publics et donner lieu à la consultation des populations concernées sur leur avenir institutionnel.

D’ors et déjà, la mobilisation du 19 avril à Nantes s’inscrit dans un mouvement d’opposition au Grand Ouest et pour une Assemblée de Bretagne à cinq départements.

Chacun et chacune doit être conscient-e que cette mobilisation est celle pour que la Bretagne continue à exister en tant qu’institution !

Tous et toutes le samedi 19 avril à Nantes !

Affiche_A3_Nantes_19_04_14-44BREIZH

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :