Reniements et incohérences au conseil municipal de Rennes

10477347_10203123264654968_3664516578772949946_n

Le collectif 44=BREIZH est intervenu hier en séance du conseil municipal de Rennes en posant une question orale à Mme Appéré et aux différents groupes politiques. Placée dans le contexte de la réforme territoriale, de l’attente et des mobilisations pour la réunification de la Bretagne, cette question portait sur deux interrogations :

– La flagrante contradiction entre les prises de positions de Mme Appéré entre 2009 où elle refusait la perspective d’un Grand Ouest et la tribune qu’elle à co-signé le 26 mai dernier avec différents maires pour la fusion Bretagne-Pays de la Loire. Le collectif a également pointé la contradiction entre cette prise de position et le vote de certains élus de la majorité municipale qui à la Région Bretagne ont voté pour la réunification.

– Le collectif 44=BREIZH a également demandé à Mme Appéré si elle était prête à demander l’organisation officielle d’un référendum sur la réunification de la Bretagne au niveau de la ville de Rennes ou pour le moins de mettre à notre disposition l’aide matérielle nécessaire à sa tenue. Sur la première question, Mme Appéré s’est justifiée sur son changement de position en mettant en avant un « contexte différent » entre 2009 et aujourd’hui. Son refus du Grand Ouest à l’époque se justifiant, selon elle, au vu du projet de réforme territoriale initiée sous le gouvernement UMP. Notons le mensonge éhonté de Sylvie Robert qui, citée par le collectif 44=BREIZH, a niée le vote de son groupe politique du 27 juin dernier. « Il ne s’agit pas d’un vote pour la réunification » a t-elle dit. Vraiment ? Le vœu voté vendredi dernier était pourtant clair puisque rappelant « l’ambition maintes fois exprimée d’une Bretagne à cinq départements ». Quoi qu’il en soit, Mme Robert fait partie d’une majorité qui depuis 2004 vote régulièrement des vœux pour la réunification.

Il faut également constater, qu’en plus de Mme Robert, M. Berroche (PCF) et Mme Saoud (PS) ne se sont pas exprimés clairement sur l’incohérence pointée par 44=BREIZH entre les prises de positions de la ville de Rennes et celles de la Région Bretagne. Ces élus ont par ailleurs voté un vœu présenté par le groupe PS lors du conseil municipal qui va à l’encontre des prises de position de la majorité régionale dont il font partie. Le collectif 44=BREIZH dénonce ces reniements et changements de positions suivant le contexte politique et le mandat occupé. Ces attitudes conduisent encore un peu plus à la perte de confiance du peuple dans la parole des élus ce qui est très regrettable.

C’est aussi pourquoi le collectif 44=BREIZH proposait la tenue d’un référendum au niveau de la ville de Rennes portant sur le choix du cadre régional de la population. Sur cette dernière question, les groupes UMP, PRG, Gauche unitaire – Ensemble, UDB, EELV se sont prononcés, par leur vote où leurs interventions, pour la consultation de la population. Mme Appéré n’a pas répondu à cette question. Oui le référendum est la porte de sortie à l’impasse institutionnelle. Nous nous engageons pour notre part à tout faire pour palier à ce déni démocratique, et ainsi prendre les responsabilités qui nous incombent, nous citoyens partisans d’une Bretagne à 5 départements.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :