Action 44=BREIZH spectaculaire à Nantes : la Tour Bretagne en Bretagne !

01/06/2011

Il y a quelques jours le collectif 44=Breizh (sa section «entretien des bâtiments» pour être précis !) a été faire un petit tour du côté de la Tour Bretagne à Nantes… L’objectif : inscrire sur un pan du gratte-ciel un immense BZH. Tout ça pour quoi ? Pour rappeler qu’évidemment la Tour Bretagne n’est pas ailleurs qu’en Bretagne ! Le collectif donne rendez-vous le 18 juin à Nantes pour la manifestation «Bretagne en résistances», tous ensemble pour la Réunification !

Un nebeut devezhioù ‘zo e oa aet ar bodad 44=Breizh (kevrenn «netaat ar savadurioù» evit bezañ resis !) d’ober un tamm tro kostez Tour Breizh Naoned… Ar pal a oa skrivañ ur pezh-mell BZH war un tu deus an tour bras. Perak ‘ta ? Evit derc’hel da soñj eo Tour Breizh e Breizh evel-just ! Reiñ a ra ar bodad 44=Breizh emgav d’an holl d’an 18 a viz Even e Naoned evit kemer perzh e manifestadeg «Breizh o stourm» : holl a-gevret evit an adunvanidigezh !


Nouvelle action SAB et GIR pour la “Bretagne en Résistance[s]”

06/05/2011

Le collectif 44=Breizh relaie ce communiqué reçu hier en fin de journée (e brezhoneg war lerc’h) :

Stourm ar Brezhoneg et le Groupe d’Intervention pour la Réunification revendiquent le vol des panneaux des communes de Sablé-sur-Sarthre et de la Roche-sur-Yon dans la nuit du 2 au 3 mai 2011. Respectivement villes où ont été maires, le premier ministre et ancien président de la région Pays de la Loire François Fillon, et l’actuel Président des Pays de la Loire, Jacques Auxiette.


Depuis le vol des panneaux de Solesmes en décembre dernier, le premier ministre et le gouvernement n’ont pas dénié répondre à la question que nous posions quant à la promesse formulée en 2007 par Nicolas Sarkozy sur le statut de notre langue. De même le gouvernement comme la région Pays de la Loire restent sourds à la revendication d’unité administrative de la Bretagne, que les habitants de Loire-Atlantique ne cessent de défendre depuis quarante ans.

Nous exigeons que l’Etat Français prennent actes des vœux formulés par le Conseil Général de Loire-Atlantique et le Conseil Régional de Bretagne sur la Réunification de la Bretagne et participent de concert avec le peuple breton à ce que cette question démocratique puisse être résolue avant l’application de la réforme territoriale en 2014. Nous réclamons de même auprès du représentant de l’Etat en pays nantais que celui-ci fasse cesser les risques d’amendes pour les habitants de Loire-Atlantique affichant leur appartenance à la Bretagne sur leurs plaques d’immatriculation.

Nous exigeons du président de la région Pays de la Loire qu’il cesse d’ignorer la revendication démocratique du peuple à vouloir vivre dans un territoire cohérent qu’il aura choisi. Nous lui demandons de prendre acte du fait qu’existe au sein de sa majorité un groupe d’élus s’étant prononcé pour une résolution de la question de la partition de la Bretagne. Nous réclamons un débat au sein du CR des PdL avec le CR Bretagne et le Cg 44, permettant aux habitants de toute la Bretagne de se déterminer quant au territoire dans lequel ils veulent vivre.

Nous demandons de même que le CG 44 et au CR B4 d’être en cohérence avec les décisions et les vœux votés et d’avancer de manière plus déterminé dans la construction de la Bretagne réunie. Nous réclamons auprès de l’Etat et de la région Pays de la Loire que l’ensemble du territoire breton (donc la loire-atlantique aussi) puisse disposer d’un minimum de compétences démocratiques lui permettant notamment de décider sans entrave d’une politique linguistique ambitieuse réellement capable d’enrayer la chute des locuteurs et donnant à notre langue une visibilité et un statut officiels partout en Bretagne.

Nous appelons l’ensemble du peuple breton et ses soutiens à se mobiliser et appeler à la manifestation du 18 juin «Bretagne en résistance[s]» à Nantes, pour y porter l’ensemble des revendications démocratiques citées précedemment.

SAB & GIR

Ni, SAB hag ar GIR hon eus laeret panelloù-kêr Sablé-sur-Sarthre ha La Roche-sur-Yon, dilun e-kreiz noz pa oa an avel o vlejal war lein an ti. Ar c’hêrioù-se a oa bet e penn o ziez-kêr, ar c’hentañ ministr bet e penn rannvro Broioù al Liger François Fillon, ha Jacques Auxiette, prezidant rannvro Broioù al Liger.


Abaoe skrapadenn ar panelloù-kêr e Solesmes e miz Kerzu tremenet, n’eus bet graet mann ebet gant ar gouarnamant evit lakaat e pleustr ar promesaoù graet gant Nicolas Sarkozy e 2007 a-zivout statud hor yezh-ni. Skoilhet-mik eo an adunaniñ hiziv-an-deiz, n’eus youl ebet, nag eus perzh ar gouarnamant, nag eus perzh rannvro Broioù al Liger. Ne vez ket taolet pled ouzh an dud a stourm abaoe ouzhpenn daou-ugent vloaz e Bro-Naoned. Goulenn-groñs a reomp digant ar Stad C’hall e vefe doujet ouzh c’hoantoù Kuzul-meur Liger-Atlantel, Kuzul-rannvro Breizh evit pezh a sell ouzh adunaniñ ar vro. Rankout a ra mont en arbenn d’ar gudenn-se, a-gevret gant ar bobl, d’he zirouestlañ, a-raok ma vije lakaet e pleustr an adreizh tiriadel e 2014.


Fellout a ra d’ar bobl bevañ en un tiriad dibabet ganti, ha n’eo ket gant prezidant rannvro Broioù al Liger a glask mougañ azgoulennoù demokratel an dud. Er C’huzul-rannvro ez eus ur strollad dilennidi votet ganto ur mennad o vont war du an adunaniñ. Goulenn-hardizh a reomp e vefe savet un tabud gant KR Broioù al Liger, KR Breizh ha KM Liger-Atlantel, evit ar geodedourien da zibab stern o bro. Muioc’h a youl ha bolontez a rank kaout KM 44 ha KR Breizh ouzh stourm an adunaniñ ha ret eo dezhañ doujañ ouzh an divizoù kemeret ganto en amzer dremenet.


Goulenn-start a reomp digant ar Stad hag ar rannvro Broioù al Liger e vije gant Breizh ar galloudoù demokratel ret evit kas da benn digabestr ur politikerezh yezh efedus gouest da herzel ar brezhoneg da vervel, d’e vroudañ ha da sevel dezhañ ur statud ofisiel e pep korn a Vreizh.


«Breizh o stourm» ur vanifestadeg vras a vo aozet d’an 18 a viz Even e Naoned, skoazell, broudañ anezhi a rank an holl ober. Gervel a reomp ac’hanoc’h gwitibunan da zont da Naoned da youc’hal ha da gas war raok an holl azgoulennoù demokratel hon eus komzet diwar o fenn en araok.


SAB ha GIR



Comment faire un don à 44=BREIZH pour soutenir la Réunification de la Bretagne ?

01/02/2011

Vous souhaitez faire avancer le débat sur la Réunification de la Bretagne ?
Vous pouvez nous rejoindre afin de militer activement avec le collectif 44=BREIZH ! Mais si vous ne pouvez pas vous joindre lors des actions, des manifestations, etc., vous pouvez tout de même vous rendre utile en faisant passer à vos contacts les communiqués que nous publions, de manière à informer les différents réseaux de sympathisants et ainsi faire avancer le débat.

Enfin, vous pouvez également nous soutenir financièrement en fonction de vos moyens et de votre volonté à participer à la réunification, afin que l’on puisse continuer à imprimer du matériel en quantité sur le sujet de la Réunification de la Bretagne. Tous les dons nous serons utiles ! Et vous participerez ainsi à votre manière à la Réunification de la Bretagne.

Merci de nous soutenir ! Trugarez deoc’h !

Cliquez sur le lien ci-dessous pour faire un don rapidement via Paypal :


Action anti-ligériose à Nantes : protégeons-nous !

20/01/2011

Après les «assises régionales de 2008», la région “Pays de la Loire” nous a refait le coup de la «démocratie participative» ce mercredi 19 janvier 2011 à la cité des congrès de Nantes en organisant ses «ateliers régionaux».

Action anti-ligériose de 44=Breizh !

En effet, selon Jacques Auxiette, « faire   confiance   aux   citoyens,   aux   acteurs   locaux,  c’est   leur   donner   la   parole ». Un temps de parole d’ailleurs bien limité car selon le programme il s’agissait de 50 minutes de discussion unilatérale et de 35 minutes de débats… Bref, « associés aux décisions, les acteurs des territoires assument   leurs   responsabilités   en   retour ». Entres autres responsabilités, légitimer un cadre administratif imposé et donner de la visibilité à une région qui reste floue pour sa population. Quoi de mieux alors que de créer une identité régionale factice en utilisant a tort et a travers le mot « Ligérien » (1).

Action anti-ligériose à Nantes [44=Breizh]

C’est donc équipés de masques, combinaisons et de préservatifs estampillés « Réunifiez-vous » que  les militants de 44=BREIZH se sont réunis devant la cité des congrès pour une action de prévention de la Ligériose (2) et d’information sur notre volonté d’une Bretagne Réunifée.


Action anti ligériose à Nantes [44=Breizh]
Après cette action, humouristique sur la forme mais avec un vrai projet de fond, nous sommes revenus aux ateliers régionaux sans signe distinctif de tout militantisme et en tant que simples citoyens pour pouvoir regarder à quoi ressemble la « démocratie participative » dans les “Pays de la Loire”. La caméra était encore allumée, nous vous laissons découvrir la suite…

 

(1) Ligérien : du bassin de la loire, habitant du département de la Loire (Larousse 2010)
(2) Ligériose : Maladie communicationnelle utilisée par les PDL pour créer de toute pièce une identité régionale.

PDF du tract distribué lors de cette action :
Protégeons-nous de la ligériose_tract_44bzh_19-01-2011.pdf