Action anti-ligériose à Nantes : protégeons-nous !

20/01/2011

Après les «assises régionales de 2008», la région “Pays de la Loire” nous a refait le coup de la «démocratie participative» ce mercredi 19 janvier 2011 à la cité des congrès de Nantes en organisant ses «ateliers régionaux».

Action anti-ligériose de 44=Breizh !

En effet, selon Jacques Auxiette, « faire   confiance   aux   citoyens,   aux   acteurs   locaux,  c’est   leur   donner   la   parole ». Un temps de parole d’ailleurs bien limité car selon le programme il s’agissait de 50 minutes de discussion unilatérale et de 35 minutes de débats… Bref, « associés aux décisions, les acteurs des territoires assument   leurs   responsabilités   en   retour ». Entres autres responsabilités, légitimer un cadre administratif imposé et donner de la visibilité à une région qui reste floue pour sa population. Quoi de mieux alors que de créer une identité régionale factice en utilisant a tort et a travers le mot « Ligérien » (1).

Action anti-ligériose à Nantes [44=Breizh]

C’est donc équipés de masques, combinaisons et de préservatifs estampillés « Réunifiez-vous » que  les militants de 44=BREIZH se sont réunis devant la cité des congrès pour une action de prévention de la Ligériose (2) et d’information sur notre volonté d’une Bretagne Réunifée.


Action anti ligériose à Nantes [44=Breizh]
Après cette action, humouristique sur la forme mais avec un vrai projet de fond, nous sommes revenus aux ateliers régionaux sans signe distinctif de tout militantisme et en tant que simples citoyens pour pouvoir regarder à quoi ressemble la « démocratie participative » dans les “Pays de la Loire”. La caméra était encore allumée, nous vous laissons découvrir la suite…

 

(1) Ligérien : du bassin de la loire, habitant du département de la Loire (Larousse 2010)
(2) Ligériose : Maladie communicationnelle utilisée par les PDL pour créer de toute pièce une identité régionale.

PDF du tract distribué lors de cette action :
Protégeons-nous de la ligériose_tract_44bzh_19-01-2011.pdf


L’espace régional de St Nazaire : encore un foyer de la Ligériose

14/12/2009

Pas de chance ! La France est le seul pays en Europe où le virus de la grippe A progresse ! Mais alors que cette grippe fait des ravages (médiatiques) on remarque une résurgence de l’épidémie de la ligériose en Pays Nantais. Le premier symptôme de cette maladie on le rappel est l’emploi de l’adjectif « ligerien » pour qualifier les habitants du Pays Nantais. Malheureusement les autorités ne font rien face à ce grave problème de santé publique. Le collectif 44=Breizh avait à plusieurs reprises déjà demandé la mise en quarantaine du palais de région des Pays de la Loire, foyer principal de la ligériose, en vain. Mais plus grave encore : à St Nazaire vient d’être découvert un lieu de prolifération de la maladie : l’espace régionale des PDL, qui vise à «  établir une relation simplifiée entre le Conseil régional, ses partenaires et les Ligériens ». Les spécialistes de la réunification sont formels, il faut fermer l’espace sinon la population risque d’être contaminée rapidement. Aucune réaction des autorités cependant. C’est pourquoi, prenant à coeur leur rôle de citoyen, les membres du collectif 44=Breizh et de Bretagne Réunie se sont rassemblés vendredi 11 décembre vers 16h devant l’espace régionale pour effectuer une vaste opération de décontamination. Les militants se sont efforcés d’informer la population sur les dangers de la ligériose et ont également procédés à plusieurs vaccinations. Que tous le monde se rassure le remède à la ligériose est simple : c’est la démocratie. Il suffit de répondre aux aspirations des habitants de Loire-Atlantique, qui sont globalement favorables à la réunification. Mais la situation est difficile car les dirigeants PDL sont gravement atteints par la maladie et refusent le débat démocratique ! Le plus préoccupant est sans doute le cas d’Auxiette, en phase terminal. Très atteint il lui arrive de divaguer complètement et de proférer des inepties qui vont contre la volonté populaire. Il avait notamment qualifié la réunification « d’annexion des temps modernes » et de « colonisation ». Encore une fois le discours des spécialistes de la réunification est sans ambiguïtés, la réunification mettrait un terme à la propagation de la maladie. Pour éviter la contamination des habitants du Pays Nantais le collectif appelle à la lutte quotidienne de tous contre la propagande omniprésente de débretonisation des PDL, principal vecteur de la maladie. Pour plus de renseignements allez sur le site du Centre d’Etude et de Ressources Contre la Ligériose (CERCL), ou vous trouverez un test pour savoir si vous avez la ligériose :

http://ligeriose.blogspot.com/2007/03/test-avez-vous-la-ligriose.html

Parce que les gestes (citoyens) des uns font la santé (démocratique) de tous.

Stop à l’épidémie de la ligériose !

Le collectif 44=Breizh.