La justice poursuit son acharnement contre 44=Breizh

Le collectif 44=Breizh, tient à informer que dans l’affaire du barbouillage d’un panneau Pays de la Loire qui avait conduit son porte-parole, Jonathan Guillaume, et un de ses militants devant le tribunal le 16 juin dernier, ceux-ci et leur avocat ont décidés de faire appel du jugement rendu le 1er septembre. Alors que le procureur avait requis 200 euro d’amende avec sursis, le juge les a reconnu coupables des faits incriminés et condamné à 100 euro d’amende chacun. Ceci ne représente évidemment qu’une faible amende en comparaison des 36 000 euro réclamé à 6 de nos militants en février dernier. Cependant dans les faits et au niveau du droit aucun élément ne permet de condamner nos deux camarades pour ce barbouillage.

BZH AB

Ce délibéré, comme ce procès, ne vise qu’à criminaliser notre collectif et à charger un peu plus le casier de notre parole qui passera une nouvelle fois devant le tribunal de Nantes le 19 octobre avec un autre militant. En effet le 25 avril Jonathan et Alan étaient violemment arrétés à la terrasse d’un café à Nantes, sans motifs apparent. Ils seront jugés pour l’inculpation devenue courante en matière d’abus et violence policière de « rébellion en réunion ». Nous vous invitons dés à présent à venir manifester votre soutien le samedi 10 octobre à partir de 15h à Nantes place Bretagne devant le tribunal le 19 octobre.

Publicités

One Response to La justice poursuit son acharnement contre 44=Breizh

  1. louër dit :

    on sera là ….samedi 10 octobre 15 h ….kenavo an distro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :