Les jeunes de 44=Breizh s’invitent à la Gare de Saint Nazaire !

Le collectif 44=Breizh revendique une nouvelle action, ce samedi 19 septembre 2009 en gare de Saint Nazaire.

Voir le tract diffusé en gare de Saint-Nazaire

Les militants de 44=Breizh ont collé des affiches sur les trains contre la propagande de la région des Pays de la Loire, ainsi que distribué des tracts aux voyageurs afin de les informer des discriminations faites aux habitants de la Loire Atlantique du fait de la partition administrative de la Bretagne.

Trains régionaux, 44=Breizh dénonce l’hypocrisie de la région Pays de la Loire

Cela fait des années que les associations d’usagers et les organisations bretonnes dénoncent la rupture ferroviaire existant entre le pays nantais et le reste de la Bretagne. Aujourd’hui, quelques mois avant les élections régionales, la majorité régionale des PdL nous annonce dans la presse qu’il n’y aurait en réalité pas vraiment de problème dans les liaisons entre la Loire-Atlantique et les autres départements Bretons, et rappelle que ses trains régionaux ont été modernisé de puis 2004 et qu’il y plus de train entre Nantes et Rennes et Nantes et Quimper.

Certes, mais les faits sont là, jusqu’à trois heures via Redon pour rallier Nantes et Rennes, de trois à cinq heures pour entre la presqu’ile guérandaise et Vannes, et des tarifs qui restent peu attractifs. Les problèmes que connaissent les usagers de Bretagne méridionale dans leur liaison avec la région administrative sont bien dû à un développement du réseau interne freiné par la partition de la Bretagne, que seul la réunification résoudra.

En investissant énormément sur la ligne LGV, pour en somme gagner seulement quelques minutes vers Paris pourtant bien desservie, la région a négligée depuis 2004 le développement de nouvelles lignes intérieures entre Nantes et Rennes et la presqu’île et Vannes. Les 17 nouveaux trains entre Nantes et Rennes ont diminués la difficulté de lier les deux villes, mais n’ont certainement pas réglé le problème.

Nous rappelons aussi que les tarifs TER spéciaux pour festivals existent depuis plus de deux ans et que les festivaliers du pays nantais ne peuvent toujours pas se rendre sur les mêmes festivals (près d’une dizaine) avec des tarifs équivalents aux autres Bretons. Nous le rappelons, c’est un effet direct de la partition de la Bretagne.

Enfin nous rappelons qu’une importante quantité d’argent public est investit pas les Pays de la Loire dans une propagande visant à créer une identité « ligérienne », selon leurs termes. Le réseau TER et les gares font partie des supports de cette propagande. Dernièrement nous avons vu la région distribuer des maquettes miniatures en carton destinées aux enfant représentant un des trains Pays de la Loire, où le logo de la région est répété douze fois…

Voir le tract diffusé en gare de Saint-Nazaire

Publicités

One Response to Les jeunes de 44=Breizh s’invitent à la Gare de Saint Nazaire !

  1. madec arthur dit :

    naoned e breizh!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :