Réforme territoriale : l’illusion démocratique des Pays de Loire. Ouvrons un vrai débat !

Rassemblement_Reunification_Bretagne_44_BREIZH_13_05_14_1

A l’occasion de la session du conseil régional des Pays de la Loire consacrée à la réforme territoriale, 150 personnes ont répondu à l’appel du collectif 44=BREIZH et de Bretagne Réunie qui appelaient à un rassemblement ce midi. Loin de l’estimation d’« entre 12 et 14 personnes » comme l’annonçait le journaliste de FR3 Pays de la Loire dès 10H30.

Jonathan Guillaume, porte-parole de 44=BREIZH

Jonathan Guillaume, porte-parole de 44=BREIZH

Les débats au sein de l’assemblée des Pays de la Loire ont largement mis en avant l’idée soit d’un maintien des Pays de la Loire soit d’une fusion avec la Région Bretagne. Cette dernière hypothèse a notamment reçu le soutien de Johanna Rolland, maire de Nantes, prouvant l’absence de cette rupture avec les positions de Jean-Marc Ayrault. Ce projet, qui conduirait à la disparition institutionnelle de la Bretagne et à la création d’une Région déconnectée de toute revendication populaire ouvrirait la voie à une région faible et ne pouvant travailler sur un pied d’égalité avec les métropoles.

Rassemblement_Reunification_Bretagne_44_BREIZH_13_05_14_4

Le collectif 44=BREIZH constate que la Région Pays de la Loire utilise l’argent public et les ressources d’une institution devant être celle de tous les citoyens comme un outil partisan pour défendre ce projet. L’utilisation du site du conseil régional comme support à une pétition partiale sur la question de la réforme territoriale et n’ouvrant aucun débat est proprement scandaleux. Constatons également qu’une large partie des 120 premiers signataires de la pétition des PDL sont directement liés à l’institution régionale (élus, association et structures subventionnées. Le collectif 44=BREIZH regrette vivement que les représentants de la société civile défendant un autre redécoupage que celui proposé par l’alliance PS-UMP-PCF-UDI-MEDEF-CGPEM n’aient pas été invités. La demande de rencontre avec le président Auxiette que nous avons formulé ce midi devant le conseil régional a été refusée.

Rassemblement_Reunification_Bretagne_44_BREIZH_13_05_14_5

L’annonce du président Auxiette d’un « comité du débat » et d’une campagne promouvant l’utilité de la Région pose donc clairement la question de la place qui sera laissée à un véritable débat contradictoire.

Après la manifestation du 19 avril qui a rassemblé plus de 10 000 personnes, les vœux des collectivités et les sondages d’opinions, il semble évident qu’il y a une distorsion entre le projet de réorganisation des régions des élus et celui d’une large partie de la population.

Rassemblement_Reunification_Bretagne_44_BREIZH_13_05_14_2

Le collectif 44=BREIZH demande donc la mise en place d’un véritable débat qui, s’il doit porter sur la fusion des régions Bretagne et Pays de la Loire, associe les populations des deux collectivités sur la base de plusieurs projets. Le notre est connu : c’est l’opposition au Grand Ouest et la création de quatre régions fortes dans l’ouest prenant en compte une Bretagne réunifiée.

carte-departements-reunification-44BREIZH

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :