Le Drian, le Sénat : la nécessité d’une pression populaire pour la démocratie en Bretagne

Le collectif 44=BREIZH regrette la tribune de Jean-Yves Le Drian et Stéphane Le Foll qui montre une résignation au statu-quo. Il apparaît évident que les tensions entre Région Bretagne et Pays de la Loire ont justifié une forme d’apaisement qui, au final, ne satisfera personne et entraîne de mauvaises interprétations. Une vice-présidence commune aux deux régions apparaît tout autant inutile que la proposition d’une Assemblée de Bretagne réunifiée au sein d’un Grand Ouest semble incongrue. Par ailleurs, comment comprendre une telle prise de position alors que le président de la Région Bretagne vient, aujourd’hui en session de défendre une nouvelle fois la réunification ? Quoi qu’il en soit, ce n’est ni Jean-Yves le Drian ni Pierrick Massiot qui voteront la loi mais les parlementaires.

 

Aujourd’hui la commission du Sénat en charge de la nouvelle carte régionale s’est d’ailleurs réunie. Des amendements portés par les groupes PS, EELV et UDI ont été adoptés et notamment le principe d’une fusion Pays-de-la-Loire/Centre !
Néanmoins, le texte global a été rejeté dans sa globalité (pas sur le cas d’une fusion Centre/PdL) par les sénateurs de l’UMP du PCF  et du PRG. Mardi prochain, à 15H, les sénateurs voteront donc sur la carte des régions initialement proposée par le gouvernement.  Cependant, les sénateurs, par leur vote sur la carte, viennent d’envoyer un message clair : ils soutiennent la fusion des régions Limousin et Poitou-Charentes avec l’Aquitaine plutôt qu’avec le Centre, région qu’ils verraient fusionnée avec les Pays de la Loire.

 

Le collectif 44=BREIZH soutient la fusion de la Région Pays de la Loire avec le Centre au sein d’un Val de Loire que nous appelons de nos vœux depuis longtemps. Néanmoins, comme le disait le président de la Région Centre il y a quelques semaines, une consultation des habitants de Loire-Atlantique sur leur appartenance à la Bretagne ou à cette future région Centre/PdL sera nécessaire.

 

Mardi prochain, le texte du gouvernement sera donc voté dans l’hémicycle du Sénat et des amendements pourront être adoptés à cette occasion. La manifestation de samedi adressera clairement ses revendications tant aux élus locaux qu’aux parlementaires pour qu’ils permettent la réunification de la Bretagne. C’est pourquoi il est absolument nécessaire de se mobiliser !

 

Toutes et Tous à Nantes samedi !
>>> http://reunification-referendum-28juin.com/ <<<
Une carte alternative pour la réforme territoriale

Une carte alternative pour la réforme territoriale

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :