44=BZH : Ur fest-noz skoazell e Enorzh !

26/10/2011

Setu amañ ur pennad deuet ‘maez ‘barzh ar gelaouenn YA ! n°334.
Ken disadorn !


D’ar Sadorn 29 a viz Here 2011 e vo aozet ur fest-noz gant 44=Breizh hag ar gevredigezh Enorzh. Pal ar Fest-Noz eo skoazell an holl re o deus bet kudennoù gant ar justis evit abegoù liammet d’an adunanidigezh : en o zouez e oa bet tapet 6 den yaouank evit livadurioù a-enep da «Broioù-al-Liger».
Da heul ar prosez diwezhañ e oa bet goulennet diganto paeañ kazi 30.000 € a dell-kastiz…

Livadurioù «44=BZH» pe c’hoazh «Naoned e Breizh» a vez implijet ingal evit skeudennaouiñ stourm an adunanidigezh. Ouzhpenn d’ar vanifestadegoù niverus ez eo al livadurioù un doare efedus da lakaat ar gaoz war ar sujed ha da dalañ ouzh propaganda koustus «Broioù al Liger». Miliadoù pe zoken milionoù a euroioù a vez dispignet bep bloaz gant rannvro «PdL» evit ober bruderezh, hag anat eo n’eus ket kalz a zoareoù all da enebiñ outañ… Met ma vez efedus an doareoù-mañ ez int risklus a-wechoù  evit stourmerien 44=Breizh, ha dav eo d’an holl bezañ kengred pa erru mare an harzadegoù hag ar prosezoù.
Abaoe krouidigezh ar bodad 44=BREIZH e 2008 ez eus bet 12 stourmer yaouank barnet ha meur a brosez da heul. Hiziv-an-deiz n’eo ket echu an afer evit 6 anezho, rak kazi 30.000 € a vez goulennet diganto evit un nebeut livadurioù hepken ! Dav eo neuze kenderc’hel da stourm ha skoazell anezho gant doareoù liesseurt, en ur aozañ degouezhioù ispisial da skouer.

Startijenn, IMG, Digresk hag Al  Loar Zu o skoazell 44=BREIZH hag ar re zo lakaet tamall warno !

Goude «Festival Naoned Calling» ar bloavezhioù tremenet ez eo bet dibabet gant 44=BREIZH cheñch doare un tamm en ur aozañ ur Fest-noz. Met un nozvezh stourm e vo memestra, ha rock’n’roll a-walc’h an doare da welet ar sonerezh hengounel gant ar 4 strollad o deus asantet dont da seniñ.
Gant IMG e vo kinniget ar bladenn nevez «Difennet eo skopañ Gallo !» : ur meskaj plijus gant ska ha reggae, punk-rock ha kanaouennoù hengounel ! Kanet e vez ganto e gallaoueg war temoù a-bep-seurt, a-enep d’an OGK pe evit difenn ar dud dibaper da skouer.
Ar strollad Startijenn — hag a zo brudet-mat dija ! — a zeuio ivez ‘ba Bro-Naoned, goude bezañ bet en Alamagn, en Izel-Vroioù, e Slovakia pe c’hoazh e Malezia ! Teir fladenn a zo bet graet ganto dija hag ur toullad prizioù o deus rastellet a-drugarez d’o zammoù hengounel adkempennet gant luskoù nerzhus.
Meskajoù rock-elektro ha dañsoù hengounel deus Breizh-Izel ha Breizh-Uhel a vo kinniget deomp gant Digresk, ur strollad savet bloaz ‘zo hepken hag a ra berzh dija. Ar bladenn gentañ «Alkemi» a vo kinniget ganto e Enorzh, goude bezañ bet kinniget e Yaouank e Roazhon hag er Gouel Etre-Keltiek en Oriant !
Ur strollad deus Bro-Naoned a c’helloc’h gwelet war al leurenn ivez : Al Loar Zu. Krouet eo bet ar strollad 8 vloaz ‘zo hag abaoe e meskont sonioù hengounel ha mekanikoù… Mard oc’h plijet gant ar vreudeur Morvan ha Metallica e vioc’h plijet ivez gant Al Loar Zu !

D’ar Sadorn 29 a viz Here adalek 8 eur noz, e Sal an Dudioù e Enorzh (25 km e hanternoz Naoned).
Mont e-barzh : 7 €. Standoù kevredigezhel, boued hag evajoù war al lec’h.
Titouroù ouzhpenn : www.44breizh.com pe http://enorzh.over-blog.com/


Interview d’IMG avant le Fest-Noz du 29/10/11 en soutien aux barbouilleurs

27/09/2011

IMG sera en fest noz à Nort/Erdre le samedi 29 octobre en compagnie de STARTIJENN, AL LOAR ZU et DIGRESK, en soutien aux barbouilleurs de 44=Breizh toujours sous le coup d’amendes (19 000 euros réclamés par la région Pays de la Loire). Une occasion de questionner le chanteur et talabarder du groupe, MC GUR’, sur ses motivations et son nouvel album.

Salut GUR’ !

Sa va ti l’gars Guilhom?

Je seu vrai benaizz maiseu pour mnae l’interview o ta. IMG s’arrête en pays nantais le samedi 29 octobre pour un fest noz à l’affiche alléchante, que peux tu nous dire sur les groupes qui seront présents ?

Et bien que tous ces groupes sont constitués de camarades de fest-noz que nous croisons régulièrement. Nous sommes tous plus ou moins de la même génération de groupe de musique, qui cherche à pousser plus loin les expérimentations et fusion du son traditionnel avec des éléments venus d’ailleurs. Startijenn est plus spécialisé dans le son folk, Digresk dans l’éléctro celtique, Al Loar Zu dans le Rock et IMG dans le Ska/Punk/Reggae.

Ce concert s’inscrit aussi dans le cadre de la tournée d’IMG pour la sortie de votre nouvel album. Peux tu nous parler de celui-ci ? Y a t il des évolutions par rapport aux précédents albums ?

IMG est en tournée nationale dans les 5 départements du 16 septembre au 17 septembre. Lors de la création de ce nouvel album, on a un peu revue notre façon de composer, les temps ont changé, les gens acceptent mieux les mélanges plus radicaux en fest-noz et on a décidé d’explorer d’autre chemins. Il faut dire que le passage de Martin de la trompette à la guitare a pas mal changé la donne et a fait rentrer IMG dans un style plus proche de la fusion et du punk. Mais je pense, que, malgré les nouveautés, IMG reste fondamentalement un groupe de Ska et de Reggae Festif. Nous avons signé cet album avec le label Mass Prod (Punk-Rock Rennais) pour marquer notre couleur Rock N’Roll. La distribution est assurée par Coop Breizh, l’album est donc disponible chez la plupart des disquaires de Bretagne et même dans les grandes villes de l’hexagone. On y retrouve douze titres en gallo et de nombreux invités comme les « Soul Sistas du pays de Piermé », Roger le Contou ou encore Djibril.

L’album s’intitule « interdit de cracher Gallo », peux tu nous en dire un peu plus sur ce titre ?

Nous avons fêté le 16 septembre la sortie de notre second album « Interdit de cracher gallo » qui fait référence à l’interdiction qui fut faite à nos grand-parents de parler leur langue maternelle entre eux à l’école. Nous voulions mettre en avant le saccage orchestré par l’Etat français de nos « patois », qu’on soit Breton, Normand, Ch’ti, Occitan, …. l’injustice qui nous a été faite exige réparation. Dans l’album on trouve plusieurs morceaux politiques ou polémiques « Bertaeyn Libr », « Les Touristes », « La Beu-R, « Les faucheurs volontaires », ….

IMG est un groupe engagé ?

Comme je viens de le dire, nous sommes engagés sur le front de la défense des langues minorisées et des cultures qui vont avec. Mais, nous sommes aussi présent sur le terrain de la lutte contre le fascisme, le soutien aux sans-papiers, le combat écolo, et contre la logique de profit en général.

Essayer de vivre de sa musique tout en voulant assurer son engagement militant, c’est faisable ?

Euh… (rire) ben forcément, les engagements militants sa paye pas trop, c’est un peu le principe. On essaie d’alterner avec des dates rémunérées pour avoir des cachets régulièrement. C’est pourquoi on ne peut pas toujours répondre à toutes les sollicitations militantes. De plus, on est souvent demandés pour des plans de soutien à Rennes, donc parfois pour éviter de saouler le public on préfère conseiller d’autre groupes.

Peux tu nous dire ce qui a motivé le groupe à se proposer de jouer en soutien à 44=Breizh et aux barbouilleurs volontaires ?

La réunification de la Bretagne, bien sur ! Mais aussi les moyens d’action d’un collectif qui n’a pas peur de mouiller la chemise et de faire des opérations un peu sportives. Enfin, nous sommes solidaires face à la stupide et brutale répression qui s’est abattue sur des militants souvent très jeunes pour des faits mineurs. J’ai l’impression que les dirigeants de la région PDL sont mauvais joueurs.

Merci à toi, merci à IMG et rdv le 29 octobre à Nort « pou vous oï mnae le dro » ! J n’eu eut du pieusi à caosae o ta, a la perchene.