« Nantes en Bretagne » scandé par 4000 personnes à l’arrivée de la Redadeg à Glomel !

01/06/2014

Selon la presse, près de 4000 personnes se sont retrouvées pour l’arrivée de la Redadeg à Glomel/Groñvel samedi 31 Mai. Une foule rassemblée pour fêter cette quatrième édition de la course pour la langue bretonne, qui après plus de 1500km courus à travers les cinq départements bretons, a fini le parcours en scandant « Naoned e Breizh ! » (« Nantes est en Bretagne »).

En effet, depuis plusieurs années, tant en Loire-Atlantique que dans le reste de la Bretagne, nous avons connu de fortes mobilisations populaires en faveur de la réunification de la Loire-Atlantique à sa région légitime et naturelle, la Bretagne. Le 19 avril dernier nous étions 10 000 dans les rues de Nantes. La réforme territoriale et la réduction du nombre de régions annoncées par le chef de l’Etat et le gouvernement sont donc attendues comme dans aucune autre région de France.
Action_44_BREIZH_Bretagne_Reunie_Reforme_Territoriale

La fuite survenue ces derniers jours à propos de l’annonce d’une nouvelle carte territoriale par le président de la République pour mardi prochain, a donc très rapidement mobilisé en Bretagne. Cette mobilisation sur la question territoriale aura malheureusement été perturbée par l’annonce d’un « printemps des bonnets rouges » prenant appui sur celle-ci pour tenter un nouveau retour sur la scène médiatique. Alors qu’à Nantes un happening réunissait près de 300 personnes enchaînées à la préfecture, coureurs et organisateurs de la Redadeg terminaient les derniers km de la course derrière une banderole « Démocratie et Réunification de la Bretagne ». A la tribune, Loic Jadé, président du comité organisateur de la course pour la langue bretonne, a été longuement applaudi après sa prise de parole, clôturant la course : « La Redadeg et la langue bretonne ne sont pas qu’une fête, c’est aussi un combat qui se mène pour les 5 départements bretons ».

La réaction rapide survenue en Bretagne — suite aux fuites concernant le projet de réforme territoriale — témoigne donc d’attentes et d’inquiétudes bien réelles. Le collectif 44=Breizh et Bretagne Réunie, rejoints par plusieurs associations, appellent donc à des rassemblements devant les 5 préfectures de Bretagne, le mardi 3 juin entre 17h et 20h, après l’annonce de « François Hollande ».
Dans tous les cas, soyons présents, soit pour dénoncer la partition de la Bretagne ou sa disparition dans un Grand Ouest, ou, espérons le, pour fêter la réunification prochaine…
Redadeg_2014_44_Breizh
Publicités

Redadeg : redit evit an adunvanidigezh gant 44=BREIZH ! Courez pour la réunification avec 44=BREIZH !

30/05/2014

44_breizh_manif_morlaix_montroulez_2

Da vare ar Redadeg e vez roet emgav d’an holl dud e Groñvel, evit an adunvanidigezh !
44=BREIZH a redo warc’hoazh (Sadorn 31/05) adalek ar c’hilometr 1524 (prenet gant Skoazell Vreizh) betek an degouezh. Pedet e vez an holl da zont da 5e15 evit redek a-dreñv ar giton « demokratelezh hag adunvanidigezh » !
Deuit niverus !

A l’occasion de la Redadeg, course pour la langue bretonne, le collectif 44=BREIZH courra à Glomel à partir de l’un des derniers kilomètres (le 1524ème, acheté par Skoazell Vreizh) à 17h15 demain (samedi 31/05), jusqu’au point de rendez-vous final. Nous invitons les personnes présentes à la Redadeg à venir courir avec nous pour la réunification derrière la banderole « démocratie et réunification » !
Venez nombreuses & nombreux !

Redadeg_44Breizh_Reunification_Glomel_Groñvel


Après-midi d’information avec Skoazell Vreizh

07/12/2011

Skoazell Vreizh, l’association qui soutient et aide les inculpés de la Réunification, nous fait savoir qu’elle sera invitée par Breizhistance samedi 10 décembre à Rennes pour une journée d’information sur la nouvelle législation de la garde à vue. Nous vous rappelons que pour soutenir les inculpés vous pouvez aider financièrement le collectif et envoyer un chèque à Skoazell Vreizh (ou un virement via Paypal) en précisant que celui-ci est en soutien aux inculpés de la Réunification.

samedi 10 décembre à 14 h,
avenue des Français Libres de 14h à 17h.

« La garde à vue et ses récentes réformes législatives. Le prélèvement d’ADN. » Après-midi d’information organisée par Breizhistance Rennes,
Intervenants : Erwan Lorvellec (avocat pool Skoazell Vreizh), Skoazell Vreizh.

« Bezañ dalc’het dindan evezh hag al lezennoù nevez. Bezañ savet e ADN » : endervezh kelaouiñ d’an 10 viz Kerzu da 2e, 10-12 bali les Français Libres. Aozet gant Breizhistance Roazhon.
Perzhidi : Erwan Lorvellec (breuteur Pool Skoazell Vreizh), Skoazell Vreizh.


Rassemblement à Rennes mardi 13 décembre en soutien à Alan et Jonathan

06/12/2011

44=BREIZH appelle tous ses sympathisants et sympathisantes, toutes les personnes attachées à la liberté d’expression, à venir manifester leur soutien à Jonathan et Alan pour leur procès en appel qui aura lieu le mardi 13 décembre à Rennes. Jonathan et Alan ont souhaité faire appel, car ils ne sont tout simplement pas coupable de ce qu’on leur reproche. Leur avocat dénonce un « acharnement » et une volonté de « cibler les personnes en raison de leur engagement politique ».
Rassemblement place du Parlement à partir de 13h.

Le 25 avril 2009, suite à une manifestation unitaire contre la répression politique en pays nantais, les militants venus soutenir les inculpés de la Réunification se faisaient encercler à la terrasse d’un café par la police prétextant un contrôle d’identité sans réelle motivation. Suite à cela le porte-parole de 44=Breizh, Jonathan Guillaume, et un de ses militants étaient arrêtés. Retour sur les faits :
https://44breizh.com/2009/04/26/samedi-25-avril-journee-de-mobilisations-pour-44breizh-finissant-par-des-interpellations-des-coups-et-des-blessures-venant-des-forces-de-police/

Au mois de février 2010, les deux militants étaient jugés pour rébellion lors de leur arrestation et condamnés à 750 euro (pour Jonathan) et 500 euro (pour Alan), sans qu’il n’est pu être démontré l’usage d’une quelconque violence de leur part lors de leur arrestation. Un autre militant était arrêté le même jour devant le tribunal avant d’être relâché le lendemain matin sans suite :
https://44breizh.com/2010/02/03/proces-d-alan-et-jonathan-verdict-le-1er-mars-2010/

Les soutiens des inculpés :
https://44breizh.com/2009/10/06/soutenez-les-inculpes-de-la-reunification/

TOUS ENSEMBLE VENONS LES SOUTENIR
ET DÉNONCER L’ACHARNEMENT RÉPRESSIF
CONTRE LES MILITANTS DE 44=BREIZH !


Soutenez les inculpés de la Réunification !

06/10/2009

A l’aube du procès d’Alan Haye et Jonathan Guillaume nous rappelons que les inculpés de la Réunification sont aidés dans leurs démarches par l’association SKOAZELL VREIZH, qui permet aux militants de se faire aider dans leur défense, aussi bien humainement que financièrement. Vous pouvez faire un don par ici pour aider à payer les frais de justice.

Alan et Jonathan sont également soutenus par :

Les groupes politiques et associations soutenant les inculpés :

Les Alternatifs de Bretagne, CBIL Coordination Bretagne Indépendante et Libertaire, Breizhistance, EKB-AFB Alliance Fédéraliste Bretonne, LBDH Ligue Bretonne des Droits de l’Homme, Parti Breton, AVY/LJB (Jeunes du PB), Courant Syndicaliste-Révolutionnaire Breizh, SLB Syndicat des Travailleurs de Bretagne, Bemdez, L’Andon dou Galo, UDB, OCL Organisation communiste libertaire, 44=BREIZH, Galv Karaez : Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l’Homme, The Celtic League, Batasuna (Gauche Indépendantiste basque), Askatusuna (Comité antirépressif basque), Segi (organisation de la jeunesse abertzale), l’Appel de Corti (plateforme des nations sans Etat sous domination française), CEIVAR-Organismo Popular Anti-repressivo (Galice), V-SB (Mouvement pour une Flandre Indépendante et Socialiste), Conceju-CNC (gauche cantabriste)…

Les personnalités politiques soutenant les inculpés :

élus

Janet Ryder (Plaid Cymru, députée du parlement gallois), Christian Troadec (maire de Carhaix et conseiller régional), Christian Guyonvarc’h (Vice-président de la Région Bretagne), Naïg Le Gars (conseillère régionale région Bretagne), Emile Granville (maire adjoint de Redon, vice-président du Pays de Redon), Alan Coraud (maire de La Rémaudière), Robert Sae (Conseil national des comités populaires martiniquais), Cyril Cogneras (conseiller municipal Verts Limoges), Jean-Jacques Monnier (conseiller municipal de Lannion), Ronan Leprohon (ex conseiller régional, rédacteur en chef du « Peuple Breton »), Lionel Henry (conseiller municipal de Montreuil-Le-Gast), Jakez Caillaud (conseiller municipal de Saint-Herblain), Marcel Marc (conseiller Municipal UDB de Couëron), Glenn Jegou (conseiller communautaire et conseiller municipal de Rennes), Roselyne Amelot (conseillère municipale, Label Gauche, Saint-Nazaire), Ander Fadda (syndicaliste, USM CGT, Saint-Nazaire), Jean-Marie Goater (Responsable des Verts 35, ex conseiller communautaire de Rennes), Corentin Lemonnier (élu au CEVU Rennes 2), Charlie Grall, Ghildas Durand, Jacques-Yves Le Touze (membre du Bureau national du Parti Breton), …

Les personnalités culturelles soutenant les inculpés :

chanteurs

Gilles Servat (chanteur), Nolwenn Korbell (chanteuse), André Daniel (co-fondateur du Lycée expérimental de Saint-Nazaire et géographe), Ronan Le Coadic (universitaire), Franck Darcel (ex groupe Marquis de Sade) Mikael Bodloré-Penlaez (Eurominority, GeoBreizh.com), Erwan Chartier (journaliste-écrivain), Jean-Pierre Le Mat (historien), Jean-Loup Le Cuff (peintre et sculpteur), Dom Duff (chanteur), Gaël Fontana (photographe), Fermin Muguruza (chanteur basque), Gareth Miles (écrivain gallois), Fañch Ar Ruz (illustrateur), Céline Soun (La Obra – Guatemala), Kevin Williamson (éditeur écossais), Startijenn (groupe de fest-noz), Les Ramoneurs de Menhirs, IMG, Gimol Dru Band, Francis Jackson project, Daonet, Atlantyka, …