Rassemblement à Rennes mardi 13 décembre en soutien à Alan et Jonathan

06/12/2011

44=BREIZH appelle tous ses sympathisants et sympathisantes, toutes les personnes attachées à la liberté d’expression, à venir manifester leur soutien à Jonathan et Alan pour leur procès en appel qui aura lieu le mardi 13 décembre à Rennes. Jonathan et Alan ont souhaité faire appel, car ils ne sont tout simplement pas coupable de ce qu’on leur reproche. Leur avocat dénonce un « acharnement » et une volonté de « cibler les personnes en raison de leur engagement politique ».
Rassemblement place du Parlement à partir de 13h.

Le 25 avril 2009, suite à une manifestation unitaire contre la répression politique en pays nantais, les militants venus soutenir les inculpés de la Réunification se faisaient encercler à la terrasse d’un café par la police prétextant un contrôle d’identité sans réelle motivation. Suite à cela le porte-parole de 44=Breizh, Jonathan Guillaume, et un de ses militants étaient arrêtés. Retour sur les faits :
https://44breizh.com/2009/04/26/samedi-25-avril-journee-de-mobilisations-pour-44breizh-finissant-par-des-interpellations-des-coups-et-des-blessures-venant-des-forces-de-police/

Au mois de février 2010, les deux militants étaient jugés pour rébellion lors de leur arrestation et condamnés à 750 euro (pour Jonathan) et 500 euro (pour Alan), sans qu’il n’est pu être démontré l’usage d’une quelconque violence de leur part lors de leur arrestation. Un autre militant était arrêté le même jour devant le tribunal avant d’être relâché le lendemain matin sans suite :
https://44breizh.com/2010/02/03/proces-d-alan-et-jonathan-verdict-le-1er-mars-2010/

Les soutiens des inculpés :
https://44breizh.com/2009/10/06/soutenez-les-inculpes-de-la-reunification/

TOUS ENSEMBLE VENONS LES SOUTENIR
ET DÉNONCER L’ACHARNEMENT RÉPRESSIF
CONTRE LES MILITANTS DE 44=BREIZH !


Lundi 1er mars : délibéré du jugement de Jonathan et Alan, solidarité !

23/02/2010

Nous vous appelons à participer au rassemblement de soutien organisé à partir de 13h à Nantes devant le palais de Justice. Alors que les deux militants ont vu une peine requise de 750 euro d’amende à leur encontre le mois dernier, de mois en mois nous constatons le caractère répressif du système policier et judiciaire français. En effet, le 1er février dernier les avocats de nos deux camarades ont clairement démontré le côté arbitraire et injustifiable de leurs arrestations. Il est ressorti des propos des policiers interrogés que la rébellion dont Alan et Jonathan étaient accusés ne pouvait être caractérisée que par le simple fait « qu’il s’était levé à la terrasse d’un café » pour Alan, et parce qu’il était « debout » pour Jonathan !
Alors que la police s’est livrée à un acte de vengeance politique clairement antidémocratique à la sortie du procès le 1er février (un des militants de 44=Breizh avait été arrêté et placé une nuit en garde à vue sans raison, avant de sortir sans aucune poursuite !), nous verrons lundi 1er mars si la justice française en Bretagne est si juste et indépendante qu’elle le prétend. Au vue des éléments apportés le 1er février (nombreux témoignages, incohérence des procédure, …) nos deux camarades devraient être en théorie relaxés.


Le lundi 1er février : Soutenons Alan et Jonathan !

20/01/2010
En un peu plus d’un an les membres du collectif 44=Breizh auront totalisés six convocations au commissariat ou à la gendarmerie, plus de 32 000 euros de condamnations et d’amendes, huit garde à vue et quatre procès dont deux en appel de jugement et un renvoyé !

Encore une fois nous demandons à tout-e-s nos sympathisant-e-s de venir soutenir Alan et Jonathan le lundi 1er février à 13h devant le palais de justice. Ils seront jugés pour rébellion, alors qu’ils avaient été arrêtés à la terrasse d’un café le 25 avril 2009 (voir article précédent)

Tous ensemble montrons notre solidarité ! Ne nous laissons pas faire fasse à la répression !

A l’aube du procès d’Alan Haye et Jonathan Guillaume nous rappelons que les inculpés de la Réunification sont soutenus par :

Les groupes politiques et associations soutenant les inculpés :

Les Alternatifs de Bretagne, CBIL Coordination Bretagne Indépendante et Libertaire, EKB-AFB Alliance Fédéraliste Bretonne, Emgann-Mouvement de la Gauche Indépendantiste, LBDH Ligue Bretonne des Droits de l’Homme, Parti Breton, AVY/LJB (Jeunes du PB), Courant Syndicaliste-Révolutionnaire Breizh, SLB Syndicat des Travailleurs de Bretagne, Bemdez, L’Andon dou Galo, UDB, OCL Organisation communiste libertaire, 44=BREIZH, Galv Karaez : Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l’Homme, The Celtic League, Batasuna (Gauche Indépendantiste basque), Askatusuna (Comité antirépressif basque), Segi (organisation de la jeunesse abertzale), l’Appel de Corti (plateforme des nations sans Etat sous domination française), CEIVAR-Organismo Popular Anti-repressivo (Galice), V-SB (Mouvement pour une Flandre Indépendante et Socialiste), Conceju-CNC (gauche cantabriste)…

Les personnalités politiques soutenant les inculpés :

élus

Janet Ryder (Plaid Cymru, députée du parlement gallois), Christian Troadec (maire de Carhaix et conseiller régional), Christian Guyonvarc’h (Vice-président de la Région Bretagne), Naïg Le Gars (conseillère régionale région Bretagne), Emile Granville (maire adjoint de Redon, vice-président du Pays de Redon), Alan Coraud (maire de La Rémaudière), Robert Sae (Conseil national des comités populaires martiniquais), Cyril Cogneras (conseiller municipal Verts Limoges), Jean-Jacques Monnier (conseiller municipal de Lannion), Ronan Leprohon (ex conseiller régional, rédacteur en chef du « Peuple Breton »), Lionel Henry (conseiller municipal de Montreuil-Le-Gast), Jakez Caillaud (conseiller municipal de Saint-Herblain), Marcel Marc (conseiller Municipal UDB de Couëron), Glenn Jegou (conseiller communautaire et conseiller municipal de Rennes), Roselyne Amelot (conseillère municipale, Label Gauche, Saint-Nazaire), Ander Fadda (syndicaliste, USM CGT, Saint-Nazaire), Jean-Marie Goater (Responsable des Verts 35, ex conseiller communautaire de Rennes), Corentin Lemonnier (élu au CEVU Rennes 2), Charlie Grall, Ghildas Durand, Jacques-Yves Le Touze (membre du Bureau national du Parti Breton), …

Les personnalités culturelles soutenant les inculpés :

chanteurs

Gilles Servat (chanteur), Nolwenn Korbell (chanteuse), André Daniel (co-fondateur du Lycée expérimental de Saint-Nazaire et géographe), Ronan Le Coadic (universitaire), Franck Darcel (ex groupe Marquis de Sade) Mikael Bodloré-Penlaez (Eurominority, GeoBreizh.com), Erwan Chartier (journaliste-écrivain), Jean-Pierre Le Mat (historien), Jean-Loup Le Cuff (peintre et sculpteur), Dom Duff (chanteur), Gaël Fontana (photographe), Fermin Muguruza (chanteur basque), Gareth Miles (écrivain gallois), Fañch Ar Ruz (illustrateur), Céline Soun (La Obra – Guatemala), Kevin Williamson (éditeur écossais), Angèle Jacq, Startijenn (groupe de fest-noz), Les Ramoneurs de Menhirs, IMG, Gimol Dru Band, Francis Jackson project, Daonet, Atlantyka, …