Grande Manif’ du 18 juin à Nantes : parcours et plan pratique pour y aller !

17/06/2011

Le collectif 44=BREIZH appelle tous les personnes soutenant la réunification de la Bretagne à venir manifester ce samedi 18 juin à Nantes (départ 14H devant les machines de l’île) pour défendre les droits culturels, linguistiques et politiques des habitant-e-s de la Bretagne.
Réunification, langues bretonne et gallèse, promotion et sauvegarde des cultures locales nécessitent une véritable volonté politique qui n’est pas à l’ordre du jour pour la majorité de nos élus.

Par cette manifestation, le collectif 44=BREIZH et l’ensemble des co-organisateurs entendent montrer l’aspiration de la population à davantage de démocratie pour la Bretagne. Puisque nos revendications, portées par une majorité de la population, ne sont toujours pas écoutées, il semble évident que seule une mobilisation massive et un effort constant des  bretons permettra d’obtenir des résultats.

Depuis 10 ans, les mobilisations pour la réunification sont régulières, l’association Bretagne Réunie a donc choisi cette fois un parcours original et novateur consistant en une marche sur le palais de région des « Pays-de-la-Loire ».

Le parcours sera donc aussi inédit que difficile l’hôtel de région n’étant pas situé directement en centre ville mais sur une des extrémités de l’île de Nantes.
Le cortège de la manifestation ne passera donc pas par le centre ville d’ailleurs occupé par une manifestation de motards et principalement rempli de personnes allant faire leurs emplettes. L’objectif est donc d’interpeller directement les responsables politiques et les médias en massant des milliers de personnes devant la vitrine des « Pays-de-la-Loire » siège d’une région bidon et symbole du mépris envers les droits culturels et linguistiques des bretons.

Rejoignez-nous pour cet événement festif et militant, prévenez vos proches, invitez vos amis les moins sensibilisés à notre cause à venir assister aux concerts gratuits qui auront lieu devant les machines de l’île !

  • Adresse exacte du lieu de rendez-vous pour le départ de la manif’ « Bretagne en résistances » :

Les Machines de l’île
Les Chantiers
Bd Léon Bureau – 44 200 Nantes

  • Pour y aller en transports en commun :

– tramway ligne 1 : arrêt «Chantiers Navals»

  • Pour y aller en voiture :

Il est possible de stationner sur le Parking payant Les Machines ou gratuit sur le Quai Wilson.
Mieux vaut éviter à tout prix Quai de la Fosse car une autre manif s’y tiendra…

Il est donc vivement déconseillé de passer en voiture par le centre ville pour se rendre à la manif’ !
Nous conseillons donc à ceux et celles qui arrivent par le Nord ou l’Ouest de Nantes de rester sur le périphérique Ouest, de traverser le Pont de Cheviré pour passer très rapidement en Sud-Loire. Tout de suite après le Pont de Cheviré il faut prendre la 2ème sortie, direction Rezé / Nantes-Centre. Puis 3 ronds-points plus loin à gauche pour traverser le Pont des Trois-Continents qui mène de la ZAC de Rezé au MIN (Marché International de Nantes). Suivez ensuite les indications pour vous rendre près des parking des Machines de l’ïle (Site de l’Éléphant).


  • Plan des « Machines de l’Île » :


Suite à cette manifestation, 44=BREIZH organisera une réunion de présentation du collectif le vendredi 24 juin à 19H30 au pub « Le Macallan » 1 rue Rameau à Nantes qui sera ouverte à toutes les personnes souhaitant nous rejoindre.

Publicités

Embarquons pour la Réunification ! Action 44=BREIZH au Maillé Brezé à Nantes !

10/06/2011

Bonjour,

Ici le capitaine du collectif 44=BREIZH qui vient de passer à l’abordage de ce bateau. Je vous souhaite la bienvenue à bord du Maillé-Brezé de Nantes pour une croisière vers la réunification de la Bretagne ! L’humidité de l’air étant égale à la proportion de personnes favorables à la réunification (68%) nous devrions bénéficier d’un temps exceptionnel durant ce voyage. Nous vous conseillons donc de vous protéger du rayonnement ligérien en criant « Naoned e Breizh » !

Notre croisière s’amuse… mais n’en demeure pas moins impliquée dans un combat qui est un véritable projet politique et non folklorique ! Par ailleurs, nous tenons à réaffirmer que nous laisserons sur le quai toute organisation ou personne qui ne respectera pas les principes d’unité et de diversité qui font la Bretagne...

Notre croisière s’achevera le 18 juin prochain, à 14h00 devant le site des machines de l’île à Nantes, pour une manifestation pour la réunification et se terminera pas un grand concert gratuit sur ce même lieu.

L’ensemble de nos militants et moi-même vous souhaitons un agréable voyage vers la réunification !

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Action 44=BREIZH spectaculaire à Nantes : la Tour Bretagne en Bretagne !

01/06/2011

Il y a quelques jours le collectif 44=Breizh (sa section «entretien des bâtiments» pour être précis !) a été faire un petit tour du côté de la Tour Bretagne à Nantes… L’objectif : inscrire sur un pan du gratte-ciel un immense BZH. Tout ça pour quoi ? Pour rappeler qu’évidemment la Tour Bretagne n’est pas ailleurs qu’en Bretagne ! Le collectif donne rendez-vous le 18 juin à Nantes pour la manifestation «Bretagne en résistances», tous ensemble pour la Réunification !

Un nebeut devezhioù ‘zo e oa aet ar bodad 44=Breizh (kevrenn «netaat ar savadurioù» evit bezañ resis !) d’ober un tamm tro kostez Tour Breizh Naoned… Ar pal a oa skrivañ ur pezh-mell BZH war un tu deus an tour bras. Perak ‘ta ? Evit derc’hel da soñj eo Tour Breizh e Breizh evel-just ! Reiñ a ra ar bodad 44=Breizh emgav d’an holl d’an 18 a viz Even e Naoned evit kemer perzh e manifestadeg «Breizh o stourm» : holl a-gevret evit an adunvanidigezh !


« Réunion d’information « Bretagne en résistance » + concert le vendredi 20 mai à Machecoul (44)

16/05/2011

Le collectif 44=BREIZH, co-organisateur de la manifestation du 18 juin 2011 à Nantes (avec BRETAGNE RÉUNIE, KEVRE BREIZH et l’AGENCE CULTURELLE MORVAN LEBESQUE) animera une réunion de présentation ouverte à tous, citoyens comme associations du Pays de Retz et des environs.
Cette réunion se tiendra le vendredi 20 Mai 2011 à Machecoul au bar l’Amandier situé 7 place du champ de foire, à partir de 20h00.

Trois objectifs à cette réunion :

1- Faire le point sur les avancés et actualités de la réunification de la Loire-Atlantique à la Bretagne

2- Rencontrer les associations culturelles et les citoyens pour permettre de faire remonter attentes et revendications pour la manifestation du 18 juin

3- Présenter et mobiliser les acteurs du Pays de Retz pour permettre la réussite de la manifestation du 18 juin

RENDEZ-VOUS :
Vendredi 20 Mai 2011 à 20h00
Au Bar l’Amandier 7 place du champ de foire
Machecoul

Un concert d’un groupe surprise sera donné après cette réunion !

Plus de renseignements sur la manifestation :
https://44breizh.com/2011/02/19/diaporama-bretagne-en-resistances-grande-manifestation-a-nantes-le-18-juin-2011/


Réunion d’info pour le 18 juin à Rennes

15/05/2011

44=BREIZH et BRETAGNE REUNIE, organisateurs de la manifestation du 18 juin 2011 à Nantes avec KEVRE BREIZH et l’AGENCE CULTURELLE MORVAN LEBESQUE, animeront une réunion de présentation ouverte à tous, citoyens comme associations de Rennes et de ses environs. Cette réunion se tiendra le jeudi 26 mai, à 19h au café le Papier Timbré à Rennes (39 rue de Dinan).

Trois objectifs à cette réunion :

1- Faire le point sur les avancés et actualités du rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne

2- Rencontrer les associations culturelles, les formations politiques et les citoyens pour permettre de faire remonter attentes et revendications pour la manifestation du 18 juin
3- Présenter et mobiliser les acteurs de Rennes et de ses environs pour permettre la réussite de la manifestation du 18 juin

Cette réunion sera également l’occasion de parler de la coordination qui s’est mise en place autour d’une plateforme revendicative pour assurer le suivi des revendications attachées à la manifestation du 18 juin 2011.

Comité 44=Breizh de Rennes.


Manifestation «BRETAGNE EN RESISTANCE[S]» le 18 juin à Nantes : pour une Bretagne Unie et fière de sa diversité !

02/05/2011

Le collectif 44=BREIZH, co-organisateur de la Manifestation «BRETAGNE EN RESISTANCE[S]», rappelle que les organisations promouvant un discours raciste et xénophobe ne sont pas les bienvenues le 18 juin prochain à Nantes. En ces temps où l’extrême droite et ses valeurs gangrènent notre société et le débat politique, nous ne voulons pas que soit perturbé le message d’ouverture et de démocratie porté par l’ensemble des organisateurs de la manifestation, comme certains ont tenté de le faire lors de la fresque humaine du 27 février 2010 à Nantes. La très grande majorité du mouvement culturel breton et des organisations de la société civile en Bretagne défendent une Bretagne unie et fière de sa diversité. Les accusations raciales portées par le groupuscule breizatao contre Yannick Martin et son frère ces derniers mois, ont d’ailleurs montré le refus de telles opinions par l’ensemble de ceux-ci.

 Yannick Martin (sonneur du Bagad Kemper) et son frère, victimes de propos racistes.

Le hasard du calendrier fait que cette manifestation tombe le jour anniversaire de l’appel lancé en 1940 depuis Londres à la résistance anti-nazi dans l’Hexagone. Il serait plus que malvenu de conforter ceux qui feignent de voir dans les promoteurs de la démocratie en Bretagne des héritiers revendiqués de la collaboration.

Le message est donc passé et les positions de 44=Breizh en tant qu’organisateur de «BRETAGNE EN RESISTANCE[S]» sont claires et affirmées. La présence de l’extrême droite le 18 juin à Nantes ne pourra être assimilé qu’à une volonté de nuire au bon déroulement de la manifestation.


Réunion le mardi 26 avril à Saint-Herblain pour la création d’une coordination pour la manif du 18 juin à Nantes

21/04/2011

UNE PLATEFORME REVENDICATIVE POUR LA GRANDE MANIF DU 18 JUIN 2011 À NANTES

44=BREIZH souhaite faire partager au plus grand nombre les attentes concrètes que nous pouvons avoir de la réussite de l’événement «Manifestation Bretagne en résistance[s]» du 18 juin à Nantes, alors que nous sommes en plein dans l’organisation avec les associations participantes BRETAGNE RÉUNIE, l’ACB Morvan Lebesque et KEVRE BREIZH. Chacun et chacune en Bretagne peut participer à la réussite de la manifestation, en prenant notamment l’initiative d’organiser des réunions d’informations auxquelles 44=BREIZH et l’ensemble des organisateurs sera réjoui de répondre aux sollicitations.

De même, et parce que nous voulons que les revendications portées par la manifestation aboutissent, parce que nous voulons qu’elles soient populaires et partagées par le plus grand nombre, nous souhaitons apporter une contribution ouverte à la mise en place de la plateforme revendicative déjà mise en place. Elles sont avant tout le reflet d’une situation que nous éprouvons en pays nantais, même si plusieurs d’entres elles correspondent à des attentes globales que nous pouvons avoir pour l’ensemble de la Bretagne. Nous souhaiterions aussi que cette manifestation ne soit pas sans lendemain. C’est pour cela que nous proposons qu’une coordination regroupant le plus grand nombre de représentants de la société civile et d’élus puissent assurer le suivi des revendications qui auront éclos lors de cette manifestation. Nous invitons donc toutes les organisations se retrouvant dans ces propositions à une réunion de création d’une coordination autour d’une plateforme revendicative pour le 18 juin :

LE MARDI 26 AVRIL à partir de 19h30,
au Centre Yezhoù ha Sevenadur 13 rue du Rémouleur
44800 SAINT-HERBLAIN / SANT-ERVLAN


Pour compléter le premier diaporama mis à la disposition du public (en noir & en gras) : https://44breizh.com/2011/02/19/diaporama-bretagne-en-resistances-grande-manifestation-a-nantes-le-18-juin-2011/, nous souhaitons ajouter et préciser les revendications suivantes (en rouge & en italique) :

I. POUR LA DÉMOCRATIE :

  • Pour un Etat français décentralisé et véritablement démocratique, en cohérence avec les situations administratives existant ailleurs en Europe
  • Pour le respect du droit international qui protège les minorités

– Modification des circonscriptions électorales européennes afin d’avoir des élus européens de Bretagne qui puissent mettre en place les mesures assurant le respect des choix démocratiques de la Bretagne au niveau de l’Union européenne.

I.1 POUR LA RÉUNIFICATION :

  • Pour enfin répondre aux demandes des élus, de la société civile bretonne et des citoyens (2/3 des bretons y sont favorables)
  • Pour donner à la Bretagne et la Loire-Atlantique de nouvelles possibilités humaines, politiques, économiques, financières, …. offrir aux Bretons et aux Bretonnes un nouvel horizon démocratique et solidaire
  • Pour donner le poids à la Bretagne lui permettant de négocier avec l’État et l’UE les mesures qui assureront le respect de ses choix et de son identité

– Modifications des lois L.4122-1. du code des collectivités territoriales, L.72.1 de la constitution, et des lois du 16 décembre 2010 liées à la réforme territoriale, permettant au conseil général de Loire-Atlantique et la région Bretagne seulement de réunifier les deux entités, afin de permettre aux bretonnes et aux bretons de réellement prendre leur «destin en main» comme l’a suggéré le chef de l’État en Bretagne et de lever le droit de veto du Conseil Régional des Pays de la Loire sur la question.

– Alors que la réforme territoriale qui entrera en vigueur en 2014 et rend l’avenir du département incertain, il est essentiel que le Conseil Régional de Bretagne et le Conseil Général de Loire-Atlantique mettent en place des commissions mixtes sur tous les champs de compétences régionales. Que les conseillers généraux et régionaux se rassemblent en séance plénière pour mettre en place les conditions extralégales de la Réunification de la Bretagne (assemblées communes, consultations populaires, …) dans le cadre d’une collectivité unique.

II. POUR LA DIVERSITÉ CULTURELLE

  • Développement des pratiques amateures et le soutien des pouvoirs publics aux associations culturelles
  • Pour une politique publique culturelle bretonne ambitieuse (édition, audiovisuel, danse, musique création et diffusion, …)

– Adaptation des médias, journaux, … et notamment des médias publics, radio et télé, à l’ensemble du territoire breton, Loire-Atlantique incluse.

-Meilleure représentation des acteurs culturels bretons de Loire-Atlantique au sein du Conseil Culturel de Bretagne.

II.1 POUR LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE

  • Pour un statut officiel de nos langues, ratification de la charte Européenne des langues minoritaires et régionales par la France.

– Pour un taux de diffusion d’émissions en langue bretonne sur le service public au moins égal à celui pratiqué en Ille-et-Vilaine.

– Pour le retour d’une licence de breton à l’université de Nantes, un soutien accru à l’émergence de formations professionnelles en breton en Loire-Atlantique, réouverture des concours bac et enseignant en langue bretonne. Depuis la suppression du DEUG en 2003, quatre nouvelles écoles en langue bretonne et un collège Diwan se sont ouverts en Loire-Atlantique, démultipliant le nombre d’élèves mais aussi de besoins en personnes formées. Les élus locaux doivent faire pression pour appuyer cette demande.

– Pour la mise en place avec le rectorat de cours optionnels de gallo dans les collèges comme cela existe en Ile-et-Vilaine.

II.2 POUR LE RESPECT DE NOTRE IDENTITÉ

  • Pour le respect de notre identité. Enseignement et diffusion auprès du grand public des éléments qui constituent la part de notre identité individuelle et collective (langues, histoire, géographie, économie, littérature, arts, … )

– Mise en place d’une commission départementale en liant avec les communes visant à préserver le patrimoine et les marqueurs bretons de Loire-Atlantique (Chantiers navales de Bretagne devenus Chantiers de Nantes, modifications toponymiques au détriment des noms de lieux en breton ou faisant référence à l’histoire de Bretagne, etc ….).

– Mise en place d’un fond breton multi-domaine subventionné dans les Centres de Documentations et d’Informations des collèges et lycées.

VIVE LA BRETAGNE EN RÉSISTANCE[S] !

BREIZH O STOURM !