100.000 nouveaux autocollants pour les plaques d’immatriculation 44 / drapeau breton ! Comment se procurer les autocollants avec 44=BREIZH ?

07/07/2012

44=BREIZH participe toujours à l’opération pour avoir le drapeau breton sur les plaques d’immatriculation du 44, et vient de participer à l’édition de 100 000 nouveaux autocollants !!! Ceux-ci s’ajoutent aux plus de 100.000 autocollants et aux 40000 flyers déjà imprimés depuis le mois de mai 2009 avec “Plaques bretonnes 44” !

Face à la décision méprisante d’interdire le drapeau breton sur les plaques d’immatriculation des personnes souhaitant avoir le numéro de département 44 (Loire-Atlantique), il ne reste depuis que la solution des autocollants… Le collectif 44=BREIZH a pourtant fait campagne pour que l’on puisse avoir le symbole breton en Pays Nantais, mais malgré des rendez-vous avec le sous-préfet, des rassemblements, etc., nous sommes restés dans une situation des plus hypocrites…

Lorsque l’on demande à avoir le drapeau breton, on nous répond que c’est possible, à condition de choisir un des autres départements de Bretagne (à savoir le 35, 56, 22 et 29). D’ailleurs, parmi les 10000 premières plaques commandées en Loire-Atlantique, 5000 l’ont  été avec le symbole breton, 1000 à l’Outre-Mer, et seulement 4000 pour les « Pays de la Loire » ! Mais, le problème est que nous ne voulons pas — en majorité — afficher un autre département que le 44. Et cela, les garages, les concessionnaires de Nantes et des alentours s’en sont rendus compte ! Le Télégramme avait d’ailleurs fait un bilan un mois après la nouvelle réglementation (édition du 20/05/09). Le constat est sans appel : nombreux sont les gens qui souhaitent avoir le numéro 44 ainsi que le Gwenn-ha-Du, mais devant l’interdiction de le faire ils sont donc contraints  de prendre le 44… avec le logo « Pays de la Loire »…!

Visuel site collectif

Les autocollants imprimés par le collectif « Plaques bretonnes 44 » sont donc la solution de rechange pour ne plus faire figurer le logo « Pays de la Loire », absolument peu esthétique et irrespectueux des habitants de Loire-Atlantique  !
Aujourd’hui, malgré les plaques « Pays de la Loire ? Obligatoire !!! » avec le 44, force est de constater que les autocollants 44 avec le drapeau breton sont  tout de même de plus en plus arborés sur les véhicules des particuliers en Loire-Atlantique ! Il faut alors continuer de les distribuer et également informer sa famille, ses voisins, ses collègues qui souhaiteraient savoir comment s’en procurer :

COMMENT RECEVOIR CES AUTOCOLLANTS ?

Le collectif 44=BREIZH peut vous envoyer quelques uns de ces autocollants si vous nous envoyez votre adresse postale à cette adresse mail : collectif.44breizh@gmail.com
Ces autocollants sont à prix libre lorsque nous tenons des stands, mais vous pouvez en acheter sur notre site et les recevoir directement chez vous et ainsi participer à la lutte pour la réunification. Votre contribution financière nous permettra de continuer à imprimer du matériel en quantité sur le sujet de la Réunification de la Bretagne.

Merci de nous soutenir ! Trugarez deoc’h !

Cliquez sur les liens ci-dessous pour acheter directement via Paypal !

Pour acheter 4 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_4_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques

Pour acheter 8 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_8_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques 2

Pour acheter 12 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_12_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques 3

Publicités

Manifestation «BRETAGNE EN RESISTANCE[S]» le 18 juin à Nantes : pour une Bretagne Unie et fière de sa diversité !

02/05/2011

Le collectif 44=BREIZH, co-organisateur de la Manifestation «BRETAGNE EN RESISTANCE[S]», rappelle que les organisations promouvant un discours raciste et xénophobe ne sont pas les bienvenues le 18 juin prochain à Nantes. En ces temps où l’extrême droite et ses valeurs gangrènent notre société et le débat politique, nous ne voulons pas que soit perturbé le message d’ouverture et de démocratie porté par l’ensemble des organisateurs de la manifestation, comme certains ont tenté de le faire lors de la fresque humaine du 27 février 2010 à Nantes. La très grande majorité du mouvement culturel breton et des organisations de la société civile en Bretagne défendent une Bretagne unie et fière de sa diversité. Les accusations raciales portées par le groupuscule breizatao contre Yannick Martin et son frère ces derniers mois, ont d’ailleurs montré le refus de telles opinions par l’ensemble de ceux-ci.

 Yannick Martin (sonneur du Bagad Kemper) et son frère, victimes de propos racistes.

Le hasard du calendrier fait que cette manifestation tombe le jour anniversaire de l’appel lancé en 1940 depuis Londres à la résistance anti-nazi dans l’Hexagone. Il serait plus que malvenu de conforter ceux qui feignent de voir dans les promoteurs de la démocratie en Bretagne des héritiers revendiqués de la collaboration.

Le message est donc passé et les positions de 44=Breizh en tant qu’organisateur de «BRETAGNE EN RESISTANCE[S]» sont claires et affirmées. La présence de l’extrême droite le 18 juin à Nantes ne pourra être assimilé qu’à une volonté de nuire au bon déroulement de la manifestation.


Affiche « Bretagne en résistances » de la manifestation à Nantes le 18 juin 2011

23/02/2011

Grande manifestation pour la Réunification !

Le collectif 44=BREIZH participe à l’organisation d’une grande manifestation pour la réunification administrative de la Bretagne à Nantes le 18 juin avec en soirée un concert gratuit (Ramoneurs de Menhirs, Costik, Unité Maü Maü, …).
Cet événement se doit d’être une réussite pour montrer la volonté populaire d’une Bretagne réunifiée.

Pour cela, nous appelons toutes les personnes qui soutiennent la Réunification à diffuser les informations liées à cette manifestation (affiches, dates, etc.) dans leur entourage et à venir avec nous dans les rues de Nantes le samedi 18 juin !

Vous trouverez ci-dessous l’affiche (JPG et PDF)
de la manifestation :
téléchargez-la, partagez-la à vos proches, imprimez-la, etc. !

>>>  Affiche « Bretagne en résistances 18-06-11.pdf <<<


L’opération « Plaques d’immatriculation avec le n°44 / Loire-Atlantique et le drapeau breton » continue ! Comment se procurer les autocollants gratuits avec 44=BREIZH ?

26/01/2011

Autocollant collectif

44=BREIZH participe toujours à l’opération du collectif “Plaques bretonnes 44” qui a édité pas loin de 100 000 autocollants et 40000 flyers depuis le mois de mai 2009 !

Face à la décision méprisante d’interdire le drapeau breton sur les plaques d’immatriculation des personnes souhaitant avoir le numéro de département 44 (Loire-Atlantique), il ne reste depuis que la solution des autocollants… Le collectif 44=BREIZH a pourtant fait campagne pour que l’on puisse avoir le symbole breton en Pays Nantais, mais malgré des rendez-vous avec le sous-préfet, des rassemblements, etc., nous sommes restés  dans une situation des plus hypocrites…

Lorsque l’on demande à avoir le drapeau breton, on nous répond que c’est possible, à condition de choisir un des autres départements de Bretagne (à savoir le 35, 56, 22 et 29). D’ailleurs, parmi les 10000 premières plaques commandées en Loire-Atlantique, 5000 l’ont  été avec le symbole breton, 1000 à l’Outre-Mer, et seulement 4000 pour les « Pays de la Loire » ! Mais, le problème est que nous ne voulons pas — en majorité — afficher un autre département que le 44. Et cela, les garages, les concessionnaires de Nantes et des alentours s’en sont rendus compte ! Le Télégramme avait d’ailleurs fait un bilan un mois après la nouvelle réglementation (édition du 20/05/09). Le constat est sans appel : nombreux sont les gens qui souhaitent avoir le numéro 44 ainsi que le Gwenn-ha-Du, mais devant l’interdiction de le faire ils sont donc contraints  de prendre le 44… avec le logo « Pays de la Loire »…!

Les autocollants imprimés par le collectif « Plaques bretonnes 44 » sont donc la solution de rechange pour ne plus faire figurer le logo « Pays de la Loire », absolument peu esthétique et irrespectueux des habitants de Loire-Atlantique  !
Aujourd’hui, malgré les plaques « Pays de la Loire ? Obligatoire !!! » avec le 44, force est de constater que les autocollants 44 avec le drapeau breton sont  tout de même de plus en plus arborés sur les véhicules des particuliers en Loire-Atlantique ! Il faut alors continuer de les distribuer et également informer sa famille, ses voisins, ses collègues qui souhaiteraient savoir comment s’en procurer :

COMMENT RECEVOIR CES AUTOCOLLANTS ?

Le collectif 44=BREIZH peut vous envoyer quelques uns de ces autocollants si vous nous envoyez votre adresse postale à cette adresse mail : collectif.44breizh@gmail.com
Ces autocollants sont à prix libre lorsque nous tenons des stands, mais vous pouvez en acheter sur notre site et les recevoir directement chez vous et ainsi participer à la lutte pour la réunification. Votre contribution financière nous permettra de continuer à imprimer du matériel en quantité sur le sujet de la Réunification de la Bretagne.

Merci de nous soutenir ! Trugarez deoc’h !

Cliquez sur les liens ci-dessous pour acheter directement via Paypal !

Pour acheter 4 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_4_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques

Pour acheter 8 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_8_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques 2

Pour acheter 12 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_12_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques 3

Visuel site collectif