Municipales : le collectif 44=BREIZH écrit aux candidats [Presse-Océan – 07/03/14]

07/03/2014

44Breizh_Ecrit-aux-candidats_PresseOcean_07-03-14Le communiqué complet est ici, avec le détail des questions :
https://44breizh.com/2014/03/04/municipales-2014-le-collectif-44breizh-interpelle-les-candidats-de-loire-atlantique/

Publicités

MUNICIPALES 2014 : le collectif 44=BREIZH interpelle les candidats de Loire-Atlantique.

04/03/2014

Le collectif 44=BREIZH a envoyé à l’ensemble des candidats des 221 communes* un questionnaire sur la réunification de la Bretagne pour éclairer les électeurs et les électrices sur le positionnement des différentes listes présentes aux élections municipales dans le département.

S’il n’est pas de compétence municipale de provoquer ou non la réunification, les communes peuvent montrer leur attachement à un découpage régional ou à un autre par le biais de vœux ou par une expression dans l’espace public (drapeaux, bilinguisme breton/gallo etc.). Lieux de proximité, les communes peuvent également consulter leurs habitants dans le cadre d’une dynamique de démocratie participative sur diverses questions et notamment la réunification.

Aussi, le collectif 44=BREIZH souhaite que les candidats se positionnent sur leur soutien ou non à la réunification de la Bretagne et ce sur la base de propositions claires et réalisables. Outre l’avis personnel d’un candidat tête de liste ou d’une position commune d’une liste sur la question du découpage régional, le collectif 44=BREIZH propose de se positionner sur des propositions réalisables permettant d’avancer vers la réunification.

L’ensemble des réponses ou des non réponses à ce questionnaire sera rendu public et envoyé à la presse une semaine avant le premier tour des élections. Nous appelons les candidats aux élections municipales à y répondre et les citoyens à appuyer notre démarche en sollicitant eux-mêmes les candidats de leur commune et notamment ceux dont nous n’avons pas pu trouver le contact.

Le collectif 44=BREIZH
www.44breizh.com

* Nous n’avons pu envoyer le questionnaire à certains candidats qui n’ont donné leur contact à la presse et qui n’ont pas de site internet dédié à leur campagne. Si vous habitez une de ces communes n’hésitez pas à interpeller vos candidats avec ce questionnaire et à nous envoyer leurs réponses. En l’absence de contact, une mention précisant l’injoignabilité du candidat sera accolée au nom de la tête de liste dans les réponses au questionnaire.

 Urne_Municipales_2014_44BREIZH

LE QUESTIONNAIRE :

Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs années les gouvernements successifs ont imaginé différentes propositions pour une réforme territoriale de la France. On entend en effet souvent parler à ce propos de «mille-feuilles administratif». Que ce soit dans les propositions du comité Balladur, sous le mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy, ou récemment avec les propos du président Hollande sur la diminution du nombre de région, le redécoupage des régions de l’Ouest de la France apparaît comme nécessaire et inéluctable.

Une des propositions souvent retenue est celle d’une «réunification de la Bretagne», c’est à dire une intégration du département de Loire-Atlantique avec les quatre autres départements bretons dans une même région.

En tant que candidats à la tête d’une collectivité locale, la commune, premier échelon de la démocratie locale, nous attendons que vous vous prononciez sur ce sujet en répondant de la manière la plus claire et précise possible au questionnaire suivant dont les résultats seront communiqués sur notre site internet et à la presse une semaine avant le premier tour des élections municipales.

1) Si vous êtes élus, mettrez-vous en avant des signes visibles d’appartenance de votre commune à la Bretagne (drapeau breton sur la mairie, signalisation en breton et/ou gallo, etc…). Si oui, lesquels ?

2) Dans le cadre d’un redécoupage des régions de l’Ouest de la France, êtes-vous plutôt favorable à la réunification de la Bretagne ou à la création d’une région Grand Ouest ?

3) Serez-vous présents personnellement à la manifestation pour la Réunification organisée le samedi 19 avril prochain à Nantes ? Comptez-vous y appeler en tant que liste ?

4) Seriez vous prêt, dans le cadre d’une grande campagne de votation sur la réunification, à proposer et/ou faciliter l’organisation d’un référendum d’initiative communale ?

En l’attente de votre réponse, veuillez agréer, madame, monsieur, l’expression de notre considération.

Cordialement
Le collectif 44=BREIZH
www.44breizh.com


La manif pour la Réunification de la Bretagne du #19avril à Nantes dans le magazine « Bretons »

28/02/2014

Le magazine « Bretons » du mois de mars parle de la manifestation organisée à Nantes le 19 avril prochain !
Voici l’article :

Manif_19_avril_Nantes_44BZH_Bretons_03-2014

>>> Cliquez ici pour avoir l’affiche de la manif’ en PDF <<<

Affiche_A3_Nantes_19_04_14-44BREIZH

La page Facebook de la manifestation :
https://www.facebook.com/events/808406702508332/

La page Kiss Kiss Bank Bank pour faire un don :
http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/soutenez-44-breizh-avant-la-manif-du-19-avril-a-nantes


La sentence est tombée : continuons !

24/11/2007

Plus d’une soixantaine de personnes s’étaient réunies dans une salle pleine pour soutenir les 3 inculpés Bretons lors de leur procès au tribunal de Saint-Nazaire.
Il leur était reproché des « dégradations » faites au mois d’avril dernier sur des symboles représentant la région « Pays de la Loire » à La Baule et à Assérac, notamment une statue à la mémoire d’Olivier Guichard, son premier président (non élu).

Hubert, Thomas et Régis à la sortie du tribunal de Saint-Nazaire

Pour témoigner en leur faveur et revendiquer le côté politique de cette action étaient présents :
– Naig Le Gars, présidente du groupe Union démocratique bretonne (UDB) – gauche alternative à la région Bretagne (4 departements),
– Émile Granville, ancien président de Bretagne Réunie (ex-CUAB),
– Jean Ollivro enseignant-chercheur à Rennes.
L’avocat-maître des 3 inculpés était Erwan Le Moign.En face d’eux ??? Personne.
Les maires des communes ne s’étaient pas portées parties civiles, et aucun représentant de la région « Pays de la Loire » n’avait fait le déplacement jusqu’au tribunal…
À croire que la région « Pays de la Loire » préfère éviter la confrontation plutôt que de mettre sur la table le débat sur sa légitimité d’exister…
Il est bien plus facile de lancer des campagnes de propagande monstrueuses à 1 million d’€ !

Fañch Oger (Emgann), Erwan Le Moign (Avocat Maître), Jonathan Guillaume (Comité soutien)

Le procureur (Jean-Marie Blin) a bien tenté d’occulter le côté politique de ce procès en les comparant à des « tagueurs impubères » mais rien n’y a fait. Au final, et dans une bonne ambiance (applaudissements, micro de Naig Gars coupé pendant sa prise de parole, rires & menaces d’évacuation, …), les faits ont été re-qualifiés en simple « inscriptions ».Les 3 inculpés sont donc condamnés à 500 € d’amende avec sursis. Une peine symbolique donc…
Cette décision nous encourage donc à continuer la lutte pour la réunification de la Bretagne, et ce par diverses actions de désobéissance civile s’il le faut.

Émille Granville au mégaphone (ancien président Bretagne Réunie), Naig Le Gars (présidente du groupe (UDB) région B4).

Toutes les personnes voulant participer aux frais juridiques de cette affaire peuvent également faire leur dons à Skoazell-Vreizh.
La solidarité est un élément important qu’il ne faut pas négliger dans les luttes que nous menons face au déni démocratique de la région « Pays de la Loire ».


Rassemblement de soutien aux inculpes Bretons a Saint-Nazaire le 23/11/07 à 14 H

16/11/2007

Alors que la région « Pays de la Loire » vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle campagne de propagande d’un coût de 1 million d’€ (!!!), nous rappelons que 3 militants Bretons passeront en procés pour s’être symboliquement opposés à ce genre de pratique…

Lire leur témoignage ici

Un rassemblement est donc prévu au Tribunal de Saint-Nazaire le vendredi 23 novembre (jour du procès), à partir de 14 heures, afin de manifester notre solidarité envers leur action et tout autre type d’actions de désobéissance civile.

Lien de la pétition de soutien ici