Création d’un comité 44=BREIZH dans le Finistère

12/06/2014
10386781_10152546966387578_8939453099216671995_n

Rassemblement à Douarnenez, le 10 juin 2014, à l’appel de 44=BREIZH

 

La réforme territoriale et la nouvelle carte du redécoupage des régions lancée par François Hollande le 2 juin dernier à largement relancé le débat sur la réunification de la Bretagne et le retour de la Loire Atlantique dans sa région d’origine. Les espérances des bretons n’ont pas été satisfaites et un découpage à la va vite sans prise en compte de l’avis des populations maintiendrait en l’état une Région Bretagne à quatre départements, plus faible que d’autres grandes régions, et une région Pays de la Loire toujours aussi vide de sens et très contestée comme nous le rappelons depuis plusieurs années.

Dans ce contexte particulier une réunion de création d’un comité 44=BREIZH Finistère se tiendra à 19h vendredi 13 juin au Pub le Ceili à Quimper. Nous invitons toutes les personnes se reconnaissant dans nos revendications à prendre part à la lutte en participant à ce comité afin de montrer que toute la Bretagne est mobilisée autour de cette question primordiale pour l’avenir de notre région.

Aussi nous appelons plus largement les citoyens et citoyennes qui se reconnaissent dans nos revendications à nous contacter pour s’organiser un peu partout en Bretagne
Alors qu’une manifestation se tiendra à Nantes samedi 28 juin à 14h (devant la préfecture), il est important de se mobiliser et de faire valoir notre droit de décider dans quels territoires nous voulons vivre. Il est aberrant que des technocrates puissent décider à la place des populations, en Bretagne comme ailleurs, et nous réclamons de fait une réelle démocratie qui prenne en compte l’avis des habitants de Loire-Atlantique sur leur volonté de rejoindre la région Bretagne.

Réunion de présentation et de création du comité 44=BREIZH Finistère à Quimper, vendredi 13 juin, 19h, Pub le Ceili, salle du haut.

Publicités

[Sondage] Les habitants de la Bretagne veulent la réunification !

10/04/2014

Redecoupage_regional_Reunification_Bretagne_44BZH-sondage-PO_10_04_14

Un sondage portant sur le projet de loi de décentralisation et la recomposition territoriale a été réalisé par l’institut LH2 pour France Bleu et la presse régionale. Le collectif 44=BREIZH apporte son analyse sur les résultats.

Alors que le gouvernement souhaite la fusion des régions entre-elles, les résultats de ce sondage montrent l’opposition que reçoit cette perspective, du moins en Bretagne.

Si 52% des sondés en Région Bretagne sont favorables à l’élargissement de la Région, 61% sont opposés à une fusion avec une région limitrophe, ce qui est logique puisque cette situation conduirait à la disparition de la Bretagne en tant qu’institution, ce que 90% des sondés refusent. Ce sondage montre bien l’opposition des habitants de la Bretagne administrative au Grand Ouest.

A l’inverse, les habitants de la région administrative « Pays de la Loire » semblent considérer cette option, qui est la plus soutenue par les sondés avec 47% d’opinions favorables. Mais le départ d’un des départements de la Région est une option également soutenue par 44% des sondés. Un chiffre qui fait sens quand on découvre que 48% des sondés des Pays de la Loire sont favorables à l’intégration de la Loire-Atlantique par la Bretagne !

carte-departements-reunification-44breizh

Ce sondage montre en effet que la réunification de la Bretagne est l’option qui fait le plus sens. Aussi, l’analyse du cabinet de sondage indique : « Des trois possibilités de recomposition territoriale proposées aux Ligériens, seule une recueille une majorité d’opinions favorables chez les habitants concernés. C’est le rattachement du département de la Loire-Atlantique à la région Bretagne »

La volonté d’une réunification de la Bretagne est confirmé par ce sondage puisque 57% des sondés en Région Bretagne y sont favorables et 63% en Loire-Atlantique.

Il est temps que le gouvernement prenne la mesure d’une volonté affirmée depuis le début de la construction régionale autour d’une Bretagne réunifiée. La perspective d’une Assemblée de Bretagne réunissant les cinq départements Bretons et la Région Bretagne doit être prise en compte dans le futur projet de loi sur la décentralisation.

Dès maintenant, pour agir, nous appelons les habitants de la Bretagne à être présents en nombre le 19 avril à Nantes !

Affiche_A3_Nantes_19_04_14-44BREIZH


Cars et covoiturage pour la Manifestation pour la réunification de la Bretagne à Nantes le 19 avril !

09/04/2014

Autocar_Car_Karr-Boutin_44bzh

Plusieurs solutions sont proposées pour ceux & celles qui souhaitent venir à Nantes à la manifestation pour la Réunification de la Bretagne organisée le samedi 19 avril prochain.

Voici quelques cars proposés, la liste sera mise à jour au fur et à mesure.

Inscrivez-vous vite pour être surs d’avoir des places !

 

  • Départ Brest (29200) – CAR : départ à 10h30 sur le parking du Moulin Blanc face au spadium. Réservation au 06 59 27 03 71 ou parissephilippe@gmail.com. Arrêts possibles à Daoulas et Châteaulin.
  • Départ Carhaix (29270) – CAR : départ à 10 h place de l’église et arrêt ensuite à Gourin , prix 10 euros aller retour, contact : Stéphane au 06.50.89.11.66.
  • Départ Lannion (22300) – CAR : aller retour à 20 euro la place. Contacter Dominique LEHAUT 06 80 31 59 66 le plus rapidement possible.
  • Départ Lorient (56100) – CAR : un départ en car aura lieu le samedi 19 avril à 12h devant la salle Cosmao-Dumanoir à Lorient pour un retour vers 20h. Réservation des places au 02 97 21 37 05.
  • Départ Quimper (29000) – CAR : prix de la place aller retour : 15 euros. Départ : midi et retour vers 20:00 Rendez-vous : parking Restaurant Le Sabre Troyalac’h. Contact: eric.berber1@aliceadsl.fr

 

Affiche_A3_Nantes_19_04_14-44BREIZH


Le gouvernement français menace de faire disparaître la Bretagne !

09/04/2014

Le premier ministre, Manuel Valls, a déclaré hier lors de son discours de politique générale sa volonté de diminuer le nombre de régions. En 2009 le « comité Balladur » avait proposé de créer 15 nouvelles régions en France Métropolitaine, au lieu des 22 existantes. Un projet qui avait permis d’envisager une possible réunification de la Bretagne, attendue et souhaitée par les habitants et les collectivités concernées (Conseil régional de Bretagne et Loire-Atlantique notamment) depuis plus de 40 ans. Néanmoins, et contrairement aux propositions reprises dans plusieurs médias, le nouveau chef du gouvernement s’appuie d’abord sur le rapport d’Y. Krattinger et J.-P. Raffarin, préconisant eux une France de « 8 à 10 régions ».

Autrement dit le gouvernement privilégierait une région Grand Ouest, remettant clairement en cause l’existence administrative de la Bretagne ! C’est d’ailleurs le sens des déclarations du président des Pays de la Loire, J. Auxiette et de la ministre de la décentralisation Marylise Lebranchu elle-même. Le discours actuel est clairement la fusion des régions administratives entre-elles et non un redécoupage plus poussé. En effet, les regroupements seront incités après les élections régionales de 2015, puis imposés si rien n’est fait par les élus concernés, avec une date butoir pour le 1er janvier 2017.

carte-departements-reunification-44breizh

Depuis 40 ans la population se mobilise et se bat pour une région Bretagne à 5 départements. Les élus qui voudraient faire croire qu’une région Bretagne élargie à d’autres départements serait le moyen de réunifier la Bretagne, préparent le terrain et les mentalités dans la perspective d’un Grand Ouest purement technocratique et sans légitimité démocratique ! Le Grand Ouest c’est la dissolution pure et simple de la Bretagne.


La revendication d’une réorganisation de l’Ouest de la France comprenant la réunification doit être entendue par les pouvoirs publics et donner lieu à la consultation des populations concernées sur leur avenir institutionnel.

D’ors et déjà, la mobilisation du 19 avril à Nantes s’inscrit dans un mouvement d’opposition au Grand Ouest et pour une Assemblée de Bretagne à cinq départements.

Chacun et chacune doit être conscient-e que cette mobilisation est celle pour que la Bretagne continue à exister en tant qu’institution !

Tous et toutes le samedi 19 avril à Nantes !

Affiche_A3_Nantes_19_04_14-44BREIZH


Tract 44=BREIZH pour la manifestation du samedi 19 avril à Nantes/Naoned

07/04/2014

44=BREIZH_Tract A4 manif 19-04-1444=BREIZH_Tract A4 manif 19-04-14 verso

>>> Cliquez ici pour avoir le tract en PDF <<<

La page Facebook de la manifestation :
https://www.facebook.com/events/808406702508332/

La page Kiss Kiss Bank Bank pour faire un don :
http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/soutenez-44-breizh-avant-la-manif-du-19-avril-a-nantes


Municipales : le collectif 44=BREIZH écrit aux candidats [Presse-Océan – 07/03/14]

07/03/2014

44Breizh_Ecrit-aux-candidats_PresseOcean_07-03-14Le communiqué complet est ici, avec le détail des questions :
https://44breizh.com/2014/03/04/municipales-2014-le-collectif-44breizh-interpelle-les-candidats-de-loire-atlantique/


MUNICIPALES 2014 : le collectif 44=BREIZH interpelle les candidats de Loire-Atlantique.

04/03/2014

Le collectif 44=BREIZH a envoyé à l’ensemble des candidats des 221 communes* un questionnaire sur la réunification de la Bretagne pour éclairer les électeurs et les électrices sur le positionnement des différentes listes présentes aux élections municipales dans le département.

S’il n’est pas de compétence municipale de provoquer ou non la réunification, les communes peuvent montrer leur attachement à un découpage régional ou à un autre par le biais de vœux ou par une expression dans l’espace public (drapeaux, bilinguisme breton/gallo etc.). Lieux de proximité, les communes peuvent également consulter leurs habitants dans le cadre d’une dynamique de démocratie participative sur diverses questions et notamment la réunification.

Aussi, le collectif 44=BREIZH souhaite que les candidats se positionnent sur leur soutien ou non à la réunification de la Bretagne et ce sur la base de propositions claires et réalisables. Outre l’avis personnel d’un candidat tête de liste ou d’une position commune d’une liste sur la question du découpage régional, le collectif 44=BREIZH propose de se positionner sur des propositions réalisables permettant d’avancer vers la réunification.

L’ensemble des réponses ou des non réponses à ce questionnaire sera rendu public et envoyé à la presse une semaine avant le premier tour des élections. Nous appelons les candidats aux élections municipales à y répondre et les citoyens à appuyer notre démarche en sollicitant eux-mêmes les candidats de leur commune et notamment ceux dont nous n’avons pas pu trouver le contact.

Le collectif 44=BREIZH
www.44breizh.com

* Nous n’avons pu envoyer le questionnaire à certains candidats qui n’ont donné leur contact à la presse et qui n’ont pas de site internet dédié à leur campagne. Si vous habitez une de ces communes n’hésitez pas à interpeller vos candidats avec ce questionnaire et à nous envoyer leurs réponses. En l’absence de contact, une mention précisant l’injoignabilité du candidat sera accolée au nom de la tête de liste dans les réponses au questionnaire.

 Urne_Municipales_2014_44BREIZH

LE QUESTIONNAIRE :

Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs années les gouvernements successifs ont imaginé différentes propositions pour une réforme territoriale de la France. On entend en effet souvent parler à ce propos de «mille-feuilles administratif». Que ce soit dans les propositions du comité Balladur, sous le mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy, ou récemment avec les propos du président Hollande sur la diminution du nombre de région, le redécoupage des régions de l’Ouest de la France apparaît comme nécessaire et inéluctable.

Une des propositions souvent retenue est celle d’une «réunification de la Bretagne», c’est à dire une intégration du département de Loire-Atlantique avec les quatre autres départements bretons dans une même région.

En tant que candidats à la tête d’une collectivité locale, la commune, premier échelon de la démocratie locale, nous attendons que vous vous prononciez sur ce sujet en répondant de la manière la plus claire et précise possible au questionnaire suivant dont les résultats seront communiqués sur notre site internet et à la presse une semaine avant le premier tour des élections municipales.

1) Si vous êtes élus, mettrez-vous en avant des signes visibles d’appartenance de votre commune à la Bretagne (drapeau breton sur la mairie, signalisation en breton et/ou gallo, etc…). Si oui, lesquels ?

2) Dans le cadre d’un redécoupage des régions de l’Ouest de la France, êtes-vous plutôt favorable à la réunification de la Bretagne ou à la création d’une région Grand Ouest ?

3) Serez-vous présents personnellement à la manifestation pour la Réunification organisée le samedi 19 avril prochain à Nantes ? Comptez-vous y appeler en tant que liste ?

4) Seriez vous prêt, dans le cadre d’une grande campagne de votation sur la réunification, à proposer et/ou faciliter l’organisation d’un référendum d’initiative communale ?

En l’attente de votre réponse, veuillez agréer, madame, monsieur, l’expression de notre considération.

Cordialement
Le collectif 44=BREIZH
www.44breizh.com