Comment recevoir des autocollants 44/BRETAGNE avec drapeau breton pour vos plaques d’immatriculation ?

06/09/2015
Autocollants_plaques_bretonnes_44_bzh

Depuis mai 2009, plus de 200.000 autocollants 44/BRETAGNE ont été imprimés !

pegsun_autocollant_44_Bretagne_Breizh_Plaques_Immatriculation_BZHDe 2009 à 2014 le collectif 44=Breizh envoyait gratuitement des autocollants pour plaques d’immatriculation. Suite à une trop forte demande nous avions décidé de ne plus envoyer d’autocollants par la poste pour les raisons simples que cela coûtait beaucoup d’argent et demandait beaucoup de temps d’investissement militant.

Étant donné un nombre toujours plus important de demandes nous avons pris la décision de reprendre les envois d’autocollants pour plaques. Cependant nous ne pouvons plus nous permettre de réaliser ces envois gratuitement, car ces autocollants et l’envoi de ceux-ci ont un coût. Pour obtenir des autocollants il vous suffit maintenant d’effectuer un paiement via Paypal et d’envoyer votre adresse postale à collectif.44breizh[at]gmail.com (remplacer [at] par @) accompagnée de la référence de votre paiement Paypal.

Cliquez sur les liens ci-dessous
pour acheter directement via Paypal !

Pour acheter 4 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_4_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques

Pour acheter 8 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_8_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques 2

Pour acheter 12 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_12_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques 3

Merci de nous soutenir ! Trugarez deoc’h !

Visuel site collectif

Publicités

Municipales : le collectif 44=BREIZH écrit aux candidats [Presse-Océan – 07/03/14]

07/03/2014

44Breizh_Ecrit-aux-candidats_PresseOcean_07-03-14Le communiqué complet est ici, avec le détail des questions :
https://44breizh.com/2014/03/04/municipales-2014-le-collectif-44breizh-interpelle-les-candidats-de-loire-atlantique/


MUNICIPALES 2014 : le collectif 44=BREIZH interpelle les candidats de Loire-Atlantique.

04/03/2014

Le collectif 44=BREIZH a envoyé à l’ensemble des candidats des 221 communes* un questionnaire sur la réunification de la Bretagne pour éclairer les électeurs et les électrices sur le positionnement des différentes listes présentes aux élections municipales dans le département.

S’il n’est pas de compétence municipale de provoquer ou non la réunification, les communes peuvent montrer leur attachement à un découpage régional ou à un autre par le biais de vœux ou par une expression dans l’espace public (drapeaux, bilinguisme breton/gallo etc.). Lieux de proximité, les communes peuvent également consulter leurs habitants dans le cadre d’une dynamique de démocratie participative sur diverses questions et notamment la réunification.

Aussi, le collectif 44=BREIZH souhaite que les candidats se positionnent sur leur soutien ou non à la réunification de la Bretagne et ce sur la base de propositions claires et réalisables. Outre l’avis personnel d’un candidat tête de liste ou d’une position commune d’une liste sur la question du découpage régional, le collectif 44=BREIZH propose de se positionner sur des propositions réalisables permettant d’avancer vers la réunification.

L’ensemble des réponses ou des non réponses à ce questionnaire sera rendu public et envoyé à la presse une semaine avant le premier tour des élections. Nous appelons les candidats aux élections municipales à y répondre et les citoyens à appuyer notre démarche en sollicitant eux-mêmes les candidats de leur commune et notamment ceux dont nous n’avons pas pu trouver le contact.

Le collectif 44=BREIZH
www.44breizh.com

* Nous n’avons pu envoyer le questionnaire à certains candidats qui n’ont donné leur contact à la presse et qui n’ont pas de site internet dédié à leur campagne. Si vous habitez une de ces communes n’hésitez pas à interpeller vos candidats avec ce questionnaire et à nous envoyer leurs réponses. En l’absence de contact, une mention précisant l’injoignabilité du candidat sera accolée au nom de la tête de liste dans les réponses au questionnaire.

 Urne_Municipales_2014_44BREIZH

LE QUESTIONNAIRE :

Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs années les gouvernements successifs ont imaginé différentes propositions pour une réforme territoriale de la France. On entend en effet souvent parler à ce propos de «mille-feuilles administratif». Que ce soit dans les propositions du comité Balladur, sous le mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy, ou récemment avec les propos du président Hollande sur la diminution du nombre de région, le redécoupage des régions de l’Ouest de la France apparaît comme nécessaire et inéluctable.

Une des propositions souvent retenue est celle d’une «réunification de la Bretagne», c’est à dire une intégration du département de Loire-Atlantique avec les quatre autres départements bretons dans une même région.

En tant que candidats à la tête d’une collectivité locale, la commune, premier échelon de la démocratie locale, nous attendons que vous vous prononciez sur ce sujet en répondant de la manière la plus claire et précise possible au questionnaire suivant dont les résultats seront communiqués sur notre site internet et à la presse une semaine avant le premier tour des élections municipales.

1) Si vous êtes élus, mettrez-vous en avant des signes visibles d’appartenance de votre commune à la Bretagne (drapeau breton sur la mairie, signalisation en breton et/ou gallo, etc…). Si oui, lesquels ?

2) Dans le cadre d’un redécoupage des régions de l’Ouest de la France, êtes-vous plutôt favorable à la réunification de la Bretagne ou à la création d’une région Grand Ouest ?

3) Serez-vous présents personnellement à la manifestation pour la Réunification organisée le samedi 19 avril prochain à Nantes ? Comptez-vous y appeler en tant que liste ?

4) Seriez vous prêt, dans le cadre d’une grande campagne de votation sur la réunification, à proposer et/ou faciliter l’organisation d’un référendum d’initiative communale ?

En l’attente de votre réponse, veuillez agréer, madame, monsieur, l’expression de notre considération.

Cordialement
Le collectif 44=BREIZH
www.44breizh.com


La collecte 44=BREIZH pour la manif du 19 avril à Nantes a dépassé les 150%

01/03/2014
La collecte a dépassé les 150% en 22 jours !!
Mais vous pouvez continuer à soutenir 44=BREIZH en pré-achetant un drapeau breton, un t-shirt ou un sweat !
http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/soutenez-44-breizh-avant-la-manif-du-19-avril-a-nantes
44_Bretagne_Reunification_Democratie_44BZH
Nous ne pourrons pas faire fabriquer énormément d’exemplaires supplémentaires pour les stocks : ça nous couterait trop cher et ça prendrait trop de place au stockage…
Donc si vous voulez être sûrs d’en avoir un avant le 19 avril, passez par Kiss Kiss Bank Bank, ça nous aidera à savoir combien en faire.
Le visuel sera disponible en différents modèles (Femme & Homme) : indiquez-nous votre taille en message privé via le site de Kiss Kiss Bank Bank).
Merci de votre aide et rendez-vous le samedi 19 avril à Nantes !
On compte sur vous !
https://www.facebook.com/events/808406702508332/

Soutenez 44=BREIZH avant la manif du 19 avril à Nantes ! [Kiss Kiss Bank Bank]

07/02/2014

KissKissBankBank_Projet_Crowdfunding_44_BREIZH

Le collectif 44=BREIZH se lance dans un projet de financement participatif afin d’organiser au mieux la manifestation pour la Réunification prévue le 19 avril prochain à Nantes / Naoned !

L’objectif est de récolter 1200 € au minimum : cette somme servira d’une part à payer une partie des tracts, des affiches qui seront imprimées pour faire connaître la manifestation, et servira d’autre part à réaliser des t-shirts et des sweats 44=BREIZH pour mettre en avant la lutte pour la Réunification de la Bretagne.

Les participants pourront donc recevoir drapeaux bretons, t-shirts ou sweats 44=BREIZH en fonction de leur aide financière.
Si jamais la somme des 1200 € n’était pas atteinte sous 60 jours par le biais du financement Kiss Kiss Bank Bank, 44=BREIZH perdrait la totalité de la cagnotte et ne pourrait donc pas mener à bien le projet, mais tous les dons seraient rendus à leur propriétaires.

Suivez le projet ci-dessous et faites-le connaître
afin qu’il soit mené à bien !

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/soutenez-44-breizh-avant-la-manif-du-19-avril-a-nantes

Projet_Crowdfunding_44_BREIZH_sweat-t-shirt-banniel


100.000 nouveaux autocollants pour les plaques d’immatriculation 44 / drapeau breton ! Comment se procurer les autocollants avec 44=BREIZH ?

07/07/2012

44=BREIZH participe toujours à l’opération pour avoir le drapeau breton sur les plaques d’immatriculation du 44, et vient de participer à l’édition de 100 000 nouveaux autocollants !!! Ceux-ci s’ajoutent aux plus de 100.000 autocollants et aux 40000 flyers déjà imprimés depuis le mois de mai 2009 avec “Plaques bretonnes 44” !

Face à la décision méprisante d’interdire le drapeau breton sur les plaques d’immatriculation des personnes souhaitant avoir le numéro de département 44 (Loire-Atlantique), il ne reste depuis que la solution des autocollants… Le collectif 44=BREIZH a pourtant fait campagne pour que l’on puisse avoir le symbole breton en Pays Nantais, mais malgré des rendez-vous avec le sous-préfet, des rassemblements, etc., nous sommes restés dans une situation des plus hypocrites…

Lorsque l’on demande à avoir le drapeau breton, on nous répond que c’est possible, à condition de choisir un des autres départements de Bretagne (à savoir le 35, 56, 22 et 29). D’ailleurs, parmi les 10000 premières plaques commandées en Loire-Atlantique, 5000 l’ont  été avec le symbole breton, 1000 à l’Outre-Mer, et seulement 4000 pour les « Pays de la Loire » ! Mais, le problème est que nous ne voulons pas — en majorité — afficher un autre département que le 44. Et cela, les garages, les concessionnaires de Nantes et des alentours s’en sont rendus compte ! Le Télégramme avait d’ailleurs fait un bilan un mois après la nouvelle réglementation (édition du 20/05/09). Le constat est sans appel : nombreux sont les gens qui souhaitent avoir le numéro 44 ainsi que le Gwenn-ha-Du, mais devant l’interdiction de le faire ils sont donc contraints  de prendre le 44… avec le logo « Pays de la Loire »…!

Visuel site collectif

Les autocollants imprimés par le collectif « Plaques bretonnes 44 » sont donc la solution de rechange pour ne plus faire figurer le logo « Pays de la Loire », absolument peu esthétique et irrespectueux des habitants de Loire-Atlantique  !
Aujourd’hui, malgré les plaques « Pays de la Loire ? Obligatoire !!! » avec le 44, force est de constater que les autocollants 44 avec le drapeau breton sont  tout de même de plus en plus arborés sur les véhicules des particuliers en Loire-Atlantique ! Il faut alors continuer de les distribuer et également informer sa famille, ses voisins, ses collègues qui souhaiteraient savoir comment s’en procurer :

COMMENT RECEVOIR CES AUTOCOLLANTS ?

Le collectif 44=BREIZH peut vous envoyer quelques uns de ces autocollants si vous nous envoyez votre adresse postale à cette adresse mail : collectif.44breizh@gmail.com
Ces autocollants sont à prix libre lorsque nous tenons des stands, mais vous pouvez en acheter sur notre site et les recevoir directement chez vous et ainsi participer à la lutte pour la réunification. Votre contribution financière nous permettra de continuer à imprimer du matériel en quantité sur le sujet de la Réunification de la Bretagne.

Merci de nous soutenir ! Trugarez deoc’h !

Cliquez sur les liens ci-dessous pour acheter directement via Paypal !

Pour acheter 4 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_4_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques

Pour acheter 8 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_8_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques 2

Pour acheter 12 autocollants « 44/BRETAGNE »
pour plaques d’immatriculation,

cliquez sur le bouton ci-dessous :

Acheter_12_autocollants_44_Bretagne_Breizh_Plaques 3


Guy Goureaux, la niaiserie anachronique

30/12/2011

Après les propos méprisants de Christophe Clergeau (conseiller régional PdL) et de Jacques Auxiette (président de région PdL), Ouest-France d’aujourd’hui donne la parole à Guy Goureaux (PS) pour fustiger l’amendement en faveur d’un référendum d’initiative populaire sur la réunification de la Bretagne proposé par F. de Rugy, et voté par l’assemblée nationale le 21 décembre. Le conseiller régional honoraire de la région Pays de la Loire, fustige le «comportement infantile et méprisable» du député écologiste, et lui demande dans une lettre ouverte «N’avez-vous pas honte de vos niaiseries anachroniques ?».

 

On apprend donc qu’on peut-être conseiller régional honoraire des Pays de la Loire, encore un titre honorifique dont on n’avait pas entendu parler jusqu’ici. Mais qui est donc ce Guy Goureaux disposant des honneurs de l’honorariat régionale ? Quelques recherches sur internet nous apprennent que les dernières activités de ce monsieur sont de donner des interviews à des sites catholiques (catholica.presse ou esprit-et-vie) et de vendre son livre «Le cercle Jean XXIII de Nantes de 1963 à 1980». Bref, pas grand chose qui semble répondre aux attentes sur «La crise financière, le chômage, la casse des services publics» comme le dirait monsieur ClergeauEn cherchant un peu plus on apprend qu’il a été conseiller municipal de Nantes dans les années 80 et doyen de la fac de science de Nantes il y a une vingtaine d’années. Pas trop étonnant donc qu’il ne nous dise rien au premier abord. Ce qui l’est en revanche c’est le ton de cet honoraire élu qui parle d’anachronisme et de niaiserie pour un amendement qui répond à des mobilisations populaires bien actuelles.

Le PS local n’en peut plus qu’on puisse donner la possibilité aux habitants de Loire-Atlantique et aux conseillers généraux de demander officiellement au gouvernement français la réunification de la Bretagne.

De quoi ont-ils peur, tous ces conseillers régionaux ?