Samedi 19 avril à Nantes : manifestation pour la réunification de la Bretagne

30/01/2014

Face à la crise économique et à la nécessaire réorganisation de l’État français, le président de la république, François Hollande a récemment annoncé vouloir réduire le nombre de régions administratives en France.

Alors que les volets 2 et 3 de la prochaine loi de décentralisation seront ces prochains mois présentés en conseil des ministres, puis devant l’assemblée nationale, alors que la défiance vis à vis de la classe politique française s’exprime de plus en plus, notamment en Bretagne ; à peine ouvert, le débat sur la possible réunification de la Bretagne ne doit pas être une énième fois refermé et ignoré.
En ce sens, nous appelons le plus grand nombre à être mobilisé pour une manifestation en faveur de la réunification de la Bretagne, le samedi 19 avril à Nantes.
Bretagne Réunie et 44=Breizh s’engagent à fournir des précisions sur la mobilisation dans les jours à venir.
Page de l’événement :
https://www.facebook.com/events/808406702508332/

Skritell-Manif-Naoned-26-04-14-web


Jacques Auxiette : Entre «Pays de la Poire» et «Groland de l’Ouest» son coeur balance

26/01/2014
Auxiette_Pays_de_la_Loire_Salengro_GrolandQuand 2 présidents d’une administration bidon se rencontrent :
Salengro le grolandais & Auxiette le paysdelaloirien…
Jacques Auxiette (73 ans et président PS de la région Pays de la Loire), après que le président de la République ai annoncé son souhait de réduire le nombre de régions françaises, s’offusque une nouvelle fois qu’on parle de réunification de la Bretagne, parlant même d’ «erreur de rouvrir le débat».
A juste titre celui-ci rappelle que ceux et celles qui voudraient agrandir la superficie des régions au nom d’une «taille européenne» idéale, se trompent. Les régions françaises sont grandes par rapport à leurs consœurs européennes, mais manquent surtout de capacités d’actions. Pour lui, «le débat sur les contours de nos régions n’est absolument pas prioritaire, ni pour nos concitoyens, ni pour atteindre les objectifs assignés par le président de la République (…) Comme la majorité des ligériens*, je plaide pour un statu quo géographique».
A voir les différents sondages, les manifestations, les prises de position, etc… Il semble pourtant que Jacques Auxiette soit en minorité. Une multitude de sondages IFOP ou TMO montre qu’une majorité des habitants sont pour les réunification de la Bretagne. Le dernier sondage réalisé par Ouest-France sur plus de 40 000 participants volontaires montre cependant que seul 9% de la population serait pour le statu quo, 64% pour la réunification de la Bretagne et 27 % pour des grandes régions reprenant les points cardinaux (Ouest, Est, Sud, etc ..).
Cependant, après ce plaidoyer pour que rien ne change si ce n’est le pouvoir que l’Etat central voudra bien lui donner, Jacques Auxiette affirme en prenant exemple des régions allemandes et espagnoles qu’il faut plus de «coopérations», que dans le cas où les frontières des régions évoluaient, la «seule solution cohérente et démocratiquement acceptable sera la création d’une grande région Ouest, fusion des pays de la Loire et de la Bretagne».
Ces propos sont absurdes ! Les grandes régions européennes prises en exemple se sont, elles, faites en prenant des bouts de territoires façon «Groland du haut» ou «Groland de l’autre côté» ? La Catalogne serait-elle la Catalogne en s’appelant «Est», la Bavière «Sud-Ouest» ou l’Ecosse «Pays du Nord» ? Comment peut-il parler de «seule solution démocratiquement acceptable» alors que ce découpage en «super-régions» est directement issu du plus technocratique des modèles aménagements ? Que la simple évocation d’un redécoupage des régions amène l’ensemble des journalistes et de la population a prendre l’exemple de la Réunification de la Bretagne, montre que le débat porté par la société civile est celui de la Réunification. Celui qui ne veut surtout pas qu’il y est de débat démocratique, c’est bien Jacques Auxiette.
Jacques_Auxiette_Pays_de_la_loire_BretagneTout pour le baron, rien pour les bretons ?
Ceux et celles qui défendent le statu quo défendent avant tout leurs intérêts particuliers. Ceux et celles qui voudraient noyer la Bretagne dans un grand Ouest refusent d’écouter les aspirations et attentes des habitants. La seule solution c’est la réunification de la Bretagne. C’est le seul modèle régional qui permette de réduire le «mille-feuille administratif» tout en relocalisant les décisions politiques en faveur d’une vraie démocratie régionale. C’est la seule proposition qui ouvre la Bretagne sur le Monde plutôt que de la périphériser dans un espace hexagonal étriqué. Au-delà des coopérations interrégionales c’est la réunification qui permettra la mise en place de plans de transports cohérents (notamment nord-sud) dans la péninsule. C’est une région forte regroupant Nantes, Brest et Rennes dans un espace cohérent qui évitera une compétition entre les villes au profit de plus de coopérations et d’un aménagement équilibré du territoire notamment pour l’Ouest de la péninsule.
44=Breizh appelle les bretonnes et les bretons à être mobilisé pour une grande manifestation en faveur de la Réunification qui sera bientôt annoncée pour le mois d’avril. En cette période électorale c’est le plus grand nombre qui doit aussi se mobiliser pour interpeller les candidats de sa commune.

*Dans la langue française le mot «ligérien» désigne les habitants du département de La Loire ou ce qui est relatif au bassin versant de la Loire (de la source à l’estuaire). La région Pays de la Loire, puis les journalistes locaux, ont imaginé et repris ce terme pour désigner les habitants de la région administrative. Une proportion importante des habitants de Loire-Atlantique ayant encore du mal à identifier les contours de la région administrative Pays de la Loire, croient aujourd’hui qu’il désigne les habitants du département.




Le concours 44=BREIZH « charte graphique PDL » dans les Pavés dans la Loire (Ouest-France)

20/01/2012

Article paru dans Ouest-France aujourd’hui suite au concours lancé par 44=BREIZH concernant la nouvelle charte graphique des Pays de la Loire… 😉

 


44=BREIZH lance un grand concours pour la nouvelle charte graphique des « Pays-de-la-Loire » !

13/01/2012

Dans sa quête désespérée pour se créer une identité, la région des « Pays de la Loire » projette une nouvelle fois de refondre sa charte graphique. Encore ? Et oui, encore !
Visiblement la dernière charte graphique commandée en 2006 n’est pas satisfaisante aux yeux des communicants de la région. Une charte graphique qui avait essuyée les critiques du collectif 44=Breizh à l’époque pour son coût exorbitant (autour de 110.000 euros pour le seul logotype *) et surtout son inutilité flagrante.

Déjà en 2006, la région PDL se faisait faire un nouveau logo… pour 110.000 € !
Cette fois, ce sera une nouvelle charte graphique…

Cette fois, les prétentions sont plus « modestes » puisque l’appel d’offre mentionne une prestation incluse entre 5.000 et 40.000 euros HT.

Pour épargner de l’argent à la collectivité, 44=Breizh propose gratuitement une identité visuelle nouvelle, dans la droite ligne du précédent. Pour accompagner ce logotype, notre collectif propose un slogan prometteur qui, on n’en doute pas, renforcera l’image de région à l’international : «régionpauté des Pays de Groloire, une région qui n’en veut».

Tout un chacun peut proposer son propre projet ! C’est pourquoi 44=Breizh lance un grand concours pour redéfinir l’identité visuelle de la région. Nous vous invitons à envoyer vos contributions avant le vendredi 17 février, date de clôture de l’appel d’offre, aux personnes directement concernées : ghislaine.zacharie@paysdelaloire.fr ou nelly.guilbaud@paysdelaloire.fr en précisant bien l’objet suivant :
« réponse au marché portant sur l’évolution de la charte graphique de la Région des Pays de la Loire (ref 12-1783). »

Envoyez une copie au collectif 44=BREIZH : collectif.44breizh[at]gmail.com (enlevez [at] et remplacez par @).

44=BREIZH publiera les travaux et propositions que nous aurons reçus. Nous publions ici les premières contributions, notamment celles de Sven Jelure du blog la méforme d’une ville :

* (ces chiffres ne prennent évidemment pas en compte l’application de cette charte graphique sur les bâtiments, trains, cars, etc …)

Blog « La méforme d’une ville » :
http://lameformeduneville.blogspot.com/2012/01/fin-de-charte.html

Liens vers l’appel d’offre :
https://marchespublics.paysdelaloire.fr/index.php?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=7699&orgAcronyme=t5y

http://www.boamp.fr/index.php?action=pdfIdentifiant&identifiant=12-1783&num_parution=MAPA&num_annonce=12-1783