MUNICIPALES 2014 : le collectif 44=BREIZH interpelle les candidats de Loire-Atlantique.

04/03/2014

Le collectif 44=BREIZH a envoyé à l’ensemble des candidats des 221 communes* un questionnaire sur la réunification de la Bretagne pour éclairer les électeurs et les électrices sur le positionnement des différentes listes présentes aux élections municipales dans le département.

S’il n’est pas de compétence municipale de provoquer ou non la réunification, les communes peuvent montrer leur attachement à un découpage régional ou à un autre par le biais de vœux ou par une expression dans l’espace public (drapeaux, bilinguisme breton/gallo etc.). Lieux de proximité, les communes peuvent également consulter leurs habitants dans le cadre d’une dynamique de démocratie participative sur diverses questions et notamment la réunification.

Aussi, le collectif 44=BREIZH souhaite que les candidats se positionnent sur leur soutien ou non à la réunification de la Bretagne et ce sur la base de propositions claires et réalisables. Outre l’avis personnel d’un candidat tête de liste ou d’une position commune d’une liste sur la question du découpage régional, le collectif 44=BREIZH propose de se positionner sur des propositions réalisables permettant d’avancer vers la réunification.

L’ensemble des réponses ou des non réponses à ce questionnaire sera rendu public et envoyé à la presse une semaine avant le premier tour des élections. Nous appelons les candidats aux élections municipales à y répondre et les citoyens à appuyer notre démarche en sollicitant eux-mêmes les candidats de leur commune et notamment ceux dont nous n’avons pas pu trouver le contact.

Le collectif 44=BREIZH
www.44breizh.com

* Nous n’avons pu envoyer le questionnaire à certains candidats qui n’ont donné leur contact à la presse et qui n’ont pas de site internet dédié à leur campagne. Si vous habitez une de ces communes n’hésitez pas à interpeller vos candidats avec ce questionnaire et à nous envoyer leurs réponses. En l’absence de contact, une mention précisant l’injoignabilité du candidat sera accolée au nom de la tête de liste dans les réponses au questionnaire.

 Urne_Municipales_2014_44BREIZH

LE QUESTIONNAIRE :

Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs années les gouvernements successifs ont imaginé différentes propositions pour une réforme territoriale de la France. On entend en effet souvent parler à ce propos de «mille-feuilles administratif». Que ce soit dans les propositions du comité Balladur, sous le mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy, ou récemment avec les propos du président Hollande sur la diminution du nombre de région, le redécoupage des régions de l’Ouest de la France apparaît comme nécessaire et inéluctable.

Une des propositions souvent retenue est celle d’une «réunification de la Bretagne», c’est à dire une intégration du département de Loire-Atlantique avec les quatre autres départements bretons dans une même région.

En tant que candidats à la tête d’une collectivité locale, la commune, premier échelon de la démocratie locale, nous attendons que vous vous prononciez sur ce sujet en répondant de la manière la plus claire et précise possible au questionnaire suivant dont les résultats seront communiqués sur notre site internet et à la presse une semaine avant le premier tour des élections municipales.

1) Si vous êtes élus, mettrez-vous en avant des signes visibles d’appartenance de votre commune à la Bretagne (drapeau breton sur la mairie, signalisation en breton et/ou gallo, etc…). Si oui, lesquels ?

2) Dans le cadre d’un redécoupage des régions de l’Ouest de la France, êtes-vous plutôt favorable à la réunification de la Bretagne ou à la création d’une région Grand Ouest ?

3) Serez-vous présents personnellement à la manifestation pour la Réunification organisée le samedi 19 avril prochain à Nantes ? Comptez-vous y appeler en tant que liste ?

4) Seriez vous prêt, dans le cadre d’une grande campagne de votation sur la réunification, à proposer et/ou faciliter l’organisation d’un référendum d’initiative communale ?

En l’attente de votre réponse, veuillez agréer, madame, monsieur, l’expression de notre considération.

Cordialement
Le collectif 44=BREIZH
www.44breizh.com

Publicités

La manif pour la Réunification de la Bretagne du #19avril à Nantes dans le magazine « Bretons »

28/02/2014

Le magazine « Bretons » du mois de mars parle de la manifestation organisée à Nantes le 19 avril prochain !
Voici l’article :

Manif_19_avril_Nantes_44BZH_Bretons_03-2014

>>> Cliquez ici pour avoir l’affiche de la manif’ en PDF <<<

Affiche_A3_Nantes_19_04_14-44BREIZH

La page Facebook de la manifestation :
https://www.facebook.com/events/808406702508332/

La page Kiss Kiss Bank Bank pour faire un don :
http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/soutenez-44-breizh-avant-la-manif-du-19-avril-a-nantes


Affiche de la manifestation pour la Réunification de la Bretagne, le samedi 19 avril 2014 à Nantes

18/02/2014

Affiche_A3_Nantes_19_04_14-44BREIZH>>> Cliquez ici pour avoir l’affiche en PDF <<<

La page Facebook de la manifestation :
https://www.facebook.com/events/808406702508332/

La page Kiss Kiss Bank Bank pour faire un don :
http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/soutenez-44-breizh-avant-la-manif-du-19-avril-a-nantes


Le Conseil Régional de Bretagne administrative a voté un vœu pour la Réunification. 44=BREIZH attend des actes.

11/02/2014

hemicycle_conseil_regional_bretagne_B4Samedi dernier, le Conseil Régional de Bretagne administrative a voté à l’unanimité un vœu concernant la réunification de la Bretagne. Ainsi, le CRB « réitère son adhésion au principe de la réunification administrative de la Bretagne, par le rattachement du département de Loire-Atlantique » et « décide à cet effet d’engager les discussions nécessaires avec les différents partenaires concernés« .

Le collectif 44=BREIZH salue la continuité du soutien de la Région Bretagne en faveur de cette revendication. Si des « discussions […] avec les partenaires concernés » doivent être engagées, la Région Bretagne doit en priorité prendre contact avec le département de Loire-Atlantique et son président, Philippe Grosvalet, dont le silence suite à ce vœu est incompréhensible.

La Région Bretagne doit construire la réunification en priorité dans le cadre de l’actuel débat sur la décentralisation qui laisse entrevoir un accroissement des compétences régionales. Car donner des compétences aux Régions dans leurs formes actuelles c’est aussi renforcer un découpage créé pour maintenir la centralisation française.

Le collectif 44=BREIZH appelle donc le Conseil Régional à associer le Conseil Général de Loire-Atlantique dans ses démarches auprès du gouvernement pour que le volet de l’Acte III de la décentralisation consacré aux régions permettent la prise de compétences régionales à l’échelle des cinq départements bretons et notamment sur la politique de l’eau, la culture et le foncier.

Nous appelons également les conseillers régionaux qui ont voté ce vœu à l’unanimité à venir manifester à Nantes, le 19 avril pour la réunification de la Bretagne.

Voeu Reunification CRB4 - 08-02-2014-


Samedi 19 avril à Nantes : manifestation pour la réunification de la Bretagne

30/01/2014

Face à la crise économique et à la nécessaire réorganisation de l’État français, le président de la république, François Hollande a récemment annoncé vouloir réduire le nombre de régions administratives en France.

Alors que les volets 2 et 3 de la prochaine loi de décentralisation seront ces prochains mois présentés en conseil des ministres, puis devant l’assemblée nationale, alors que la défiance vis à vis de la classe politique française s’exprime de plus en plus, notamment en Bretagne ; à peine ouvert, le débat sur la possible réunification de la Bretagne ne doit pas être une énième fois refermé et ignoré.
En ce sens, nous appelons le plus grand nombre à être mobilisé pour une manifestation en faveur de la réunification de la Bretagne, le samedi 19 avril à Nantes.
Bretagne Réunie et 44=Breizh s’engagent à fournir des précisions sur la mobilisation dans les jours à venir.
Page de l’événement :
https://www.facebook.com/events/808406702508332/

Skritell-Manif-Naoned-26-04-14-web


Jacques Auxiette : Entre «Pays de la Poire» et «Groland de l’Ouest» son coeur balance

26/01/2014
Auxiette_Pays_de_la_Loire_Salengro_GrolandQuand 2 présidents d’une administration bidon se rencontrent :
Salengro le grolandais & Auxiette le paysdelaloirien…
Jacques Auxiette (73 ans et président PS de la région Pays de la Loire), après que le président de la République ai annoncé son souhait de réduire le nombre de régions françaises, s’offusque une nouvelle fois qu’on parle de réunification de la Bretagne, parlant même d’ «erreur de rouvrir le débat».
A juste titre celui-ci rappelle que ceux et celles qui voudraient agrandir la superficie des régions au nom d’une «taille européenne» idéale, se trompent. Les régions françaises sont grandes par rapport à leurs consœurs européennes, mais manquent surtout de capacités d’actions. Pour lui, «le débat sur les contours de nos régions n’est absolument pas prioritaire, ni pour nos concitoyens, ni pour atteindre les objectifs assignés par le président de la République (…) Comme la majorité des ligériens*, je plaide pour un statu quo géographique».
A voir les différents sondages, les manifestations, les prises de position, etc… Il semble pourtant que Jacques Auxiette soit en minorité. Une multitude de sondages IFOP ou TMO montre qu’une majorité des habitants sont pour les réunification de la Bretagne. Le dernier sondage réalisé par Ouest-France sur plus de 40 000 participants volontaires montre cependant que seul 9% de la population serait pour le statu quo, 64% pour la réunification de la Bretagne et 27 % pour des grandes régions reprenant les points cardinaux (Ouest, Est, Sud, etc ..).
Cependant, après ce plaidoyer pour que rien ne change si ce n’est le pouvoir que l’Etat central voudra bien lui donner, Jacques Auxiette affirme en prenant exemple des régions allemandes et espagnoles qu’il faut plus de «coopérations», que dans le cas où les frontières des régions évoluaient, la «seule solution cohérente et démocratiquement acceptable sera la création d’une grande région Ouest, fusion des pays de la Loire et de la Bretagne».
Ces propos sont absurdes ! Les grandes régions européennes prises en exemple se sont, elles, faites en prenant des bouts de territoires façon «Groland du haut» ou «Groland de l’autre côté» ? La Catalogne serait-elle la Catalogne en s’appelant «Est», la Bavière «Sud-Ouest» ou l’Ecosse «Pays du Nord» ? Comment peut-il parler de «seule solution démocratiquement acceptable» alors que ce découpage en «super-régions» est directement issu du plus technocratique des modèles aménagements ? Que la simple évocation d’un redécoupage des régions amène l’ensemble des journalistes et de la population a prendre l’exemple de la Réunification de la Bretagne, montre que le débat porté par la société civile est celui de la Réunification. Celui qui ne veut surtout pas qu’il y est de débat démocratique, c’est bien Jacques Auxiette.
Jacques_Auxiette_Pays_de_la_loire_BretagneTout pour le baron, rien pour les bretons ?
Ceux et celles qui défendent le statu quo défendent avant tout leurs intérêts particuliers. Ceux et celles qui voudraient noyer la Bretagne dans un grand Ouest refusent d’écouter les aspirations et attentes des habitants. La seule solution c’est la réunification de la Bretagne. C’est le seul modèle régional qui permette de réduire le «mille-feuille administratif» tout en relocalisant les décisions politiques en faveur d’une vraie démocratie régionale. C’est la seule proposition qui ouvre la Bretagne sur le Monde plutôt que de la périphériser dans un espace hexagonal étriqué. Au-delà des coopérations interrégionales c’est la réunification qui permettra la mise en place de plans de transports cohérents (notamment nord-sud) dans la péninsule. C’est une région forte regroupant Nantes, Brest et Rennes dans un espace cohérent qui évitera une compétition entre les villes au profit de plus de coopérations et d’un aménagement équilibré du territoire notamment pour l’Ouest de la péninsule.
44=Breizh appelle les bretonnes et les bretons à être mobilisé pour une grande manifestation en faveur de la Réunification qui sera bientôt annoncée pour le mois d’avril. En cette période électorale c’est le plus grand nombre qui doit aussi se mobiliser pour interpeller les candidats de sa commune.

*Dans la langue française le mot «ligérien» désigne les habitants du département de La Loire ou ce qui est relatif au bassin versant de la Loire (de la source à l’estuaire). La région Pays de la Loire, puis les journalistes locaux, ont imaginé et repris ce terme pour désigner les habitants de la région administrative. Une proportion importante des habitants de Loire-Atlantique ayant encore du mal à identifier les contours de la région administrative Pays de la Loire, croient aujourd’hui qu’il désigne les habitants du département.


[TéléNantes] Refonte des régions : la Loire-Atlantique concernée

17/01/2014

44_BREIZH_Jonathan_Guillaume_Regions_Reunification

Petit passage de Jonathan Guillaume (porte-parole du collectif 44=BREIZH) lors d’un sujet de Télénantes sur la refonte des régions et l’avenir de la Loire-Atlantique.