Voyage à Nantes/Estuaire 2012 : bienvenue en Bretagne !

15/06/2012

Vendredi 15 juin 2012
C’est le lancement du Voyage à Nantes (La ville renversée par l’art), un parcours touristique de 8,5 km à travers la ville, ponctuée ça et là d’œuvres artistiques. Mais il y a quelques lacunes dans l’organisation…
Bah oui ! La moindre des choses c’est de souhaiter la bienvenue aux voyageurs qui viennent de loin, la bienvenue… en Bretagne bien sur ! La ville de Nantes ayant omis de le faire, c’est dans un élan de participation citoyenne que 44=Breizh s’en est chargé la veille de l’inauguration en apposant ses propres œuvres picturales. Le voyage à Nantes se prolongeant jusqu’au 19 août, il est probable que ces œuvres d’expression citoyenne réapparaissent prochainement…

À quelques pas du Lieu Unique et ancienne Tour L.U…
Au pied de la Tour Bretagne !

Les organisateurs avaient également omis toute référence
à la Bretagne sur leur affiches, documents, etc.
Nous nous sommes permis de les détourner :

Les arrêts de trams & les tramways ont été recouverts avec les logos « Voyage à Nantes »,
qui ont été déclinés en plusieurs langues, mais pas en breton !
Ce n’était pourtant pas compliqué !
Publicités

44=BZH : Désobeissance civile à Châteaubriant

28/11/2011

Ce samedi 26 novembre, à Châteaubriant, une action de désobéissance civile à été organisée par les militant-e-s du collectif 44=BREIZH. Cette action a pour but de dénoncer la partition administrative de la Bretagne et la communication à outrance de la région Pays de la Loire, qui vise àimposer et légitimer une région artificielle en quête de reconnaissance auprès de ses habitants  par la création d’une identité ligérienne.

Cette action intervient dans un contexte de blocage et d’abandon de leurs engagements sur l’unité administrative de la Bretagne par les responsables des différentes collectivités :

– La commission mixte Loire-Atlantique-région Bretagne s’est brusquement et sans explication interrompue depuis les dernières élections cantonales. Ceci malgré les déclarations de Philippe Grosvalet qui disaient s’inscrire dans la continuité de l’action de M. Mareschal sur ce sujet.

– Notre collectif reste sans réponse de sa lettre envoyée à Monsieur Leboulanger, vice-président du CR Bretagne, chargé de nous auditionner dans le cadre d’un comité de suivi sur la Réunification et dont les réunions semblent s’annuler une à une.

– Nous remarquons aussi que les élus EELV de la région Pays de la Loire n’ont pas tenus les engagements qu’ils avaient pris sur la question suite aux dernières élections régionales.

– Malgré les sollicitations Jean-Yves Le Drian, président du CR Bretagne ne souhaite toujours pas démentir les propos qui lui ont été attribué disant qu’il n’était «pas favorable à la réunification»
( https://44breizh.com/2011/11/09/le-drian-ne-serait-pas-favorable-a-la-reunification-44breizh-demande-des-explications/ )

– Les récentes déclarations de responsable politiques de de Bretagne sur la «création d’une collectivité unique bretonne» à propos de l’exemple alsacien, à commencer par ceux de jean-Yves le Drian sur «un nouvel acte de la démocratie territoriale» lors d’un congrès de l’association des régions de France le 18 novembre, n’abordent pas le point de la réunification de la Bretagne nécessaire et préalable à l’évolution institutionnel du territoire breton.

 Cette action intervient aussi dans un contexte de répression des militants de la réunification. La région Pays de la Loire exige en effet près de 20 000 euros de dommage à six jeunes militants ayant barbouillés des panneaux en plastique de la région PdL.

 Par cette action nous ne nous positionnons en aucun cas sur les investissements routiers ou urbains de la région. Nous dénonçons un véritable blocage démocratique, notamment celui de la région PdL, et l’inertie des responsables politiques. Nous affirmons notre soutien avec les barbouilleurs mis en examens et affirmons que ce type d’action n’est pas qu’ne simple «dégradation de biens publics», mais bien une réponse symbolique et non violente à une impasse institutionnelle dont certains élus, par manque de courage ou opposition, empêchent toute solution démocratique.

 


RAPPEL : réunion publique de présentation de 44=BREIZH demain (vendredi 24/06) à NANTES !

23/06/2011

Suite à la manifestation pour la réunification de la Bretagne de samedi dernier, le collectif 44=BREIZH continue la lutte et vous invite à une réunion de présentation de notre collectif ouvert à toutes les personnes souhaitant éventuellement nous rejoindre ou nous soutenir.

Vous vous demandez comment participer activement à la lutte pour la Réunification de la Bretagne ? Comment fonctionne le collectif 44=Breizh et comment le rejoindre ? Ce que l’on entends par « propagande couteuse des Pays de la Loire » ? Pourquoi la Réunification ne se fait pas alors qu’il y a eu des débats sur ce sujet en 2009 ? … ?

Alors venez nous rencontrer demain pour en parler !


La réunion a lieu ce vendredi 24 juin à 19H30 au pub le « Macallan », 1 rue rameau à Nantes.


CHARTE 44=BREIZH DE LA JEUNESSE BRETONNE POUR L’UNITÉ ADMINISTRATIVE DE LA BRETAGNE :

1. Le territoire Breton correspond aux neuf pays traditionnels de Bretagne et aux cinq départements actuels (Côtes d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Morbihan)
2. 44=BREIZH est un collectif de jeunes individus militant pour la Réunification administrative de la Bretagne, contre les discriminations liées à la partition et contre la propagande de la région des « Pays de la Loire »
3. 44=BREIZH poursuit également un but de formation et d’autoformation de la jeune génération bretonne sur la question de la résolution de la partition administrative de la Bretagne
4. 44=BREIZH est une organisation a-partisane s’opposant à toutes formes de discriminations
5. 44=BREIZH légitime et s’inspire des actions liées à la non violence active et à la désobéissance civile
6. La Réunification n’est pas un but en soit, 44=BREIZH place la Réunification dans un processus d’évolution institutionnelle, politique sociale et culturelle favorable au peuple breton. Il n’appartient pas à 44=BREIZH de déterminer le caractère de cette évolution

Si vous auriez voulu participer à cette réunion mais que vous n’êtes pas disponibles, merci de nous contacter sur collectif.44breizh@gmail.com pour organiser une autre entrevue !

Le collectif 44=BREIZH


Plus de 5000 bretonnes et bretons en résistance ont marché vers le palais des Pays de la Loire !

18/06/2011

Nous étions 5000 a parcourir les 10 km de cette première marche qui nous a amené à venir protester contre le symbole de la partition de la Bretagne. Des milliers de citoyens déterminés à montrer la lassitude et la colère d’une situation qui reste depuis trop longtemps sans réponse démocratique de la part des institutions.

 

Une motivation sans précédent accompagnait les manifestants. En effet, le cortège a pris le nouveau pont Eric Tabarly, menant au centre ville par le château des ducs de Bretagne, rallongeant le parcourt initial de deux kilomètres ! Les actes de barbouillages dans les rues nantaises, le concours de jet d’œufs de peinture sur le palais de région, auront marqué la solidarité populaire qui existe autour des barbouilleurs volontaires sous le coup de procédures judiciaires. Le palais de région était sous surveillance policière… Malgré la volonté des manifestants de rester dans le cadre d’actes pacifiques et symboliques, un manifestant se sera fait arrêter entrainant une certaine tension. Une arrestation inutile qui aurait bien faillit dégénérer. Mais voilà le commissaire Bouhier s’est pris un peu de peinture sur la casquette, et n’a pas apprécié… C’est en tout cas ce que semble avoir dit les policiers qui ont interrogé Jérôme*, militant au collectif 44=Breizh, qui est sorti il y a une petite heure du commissariat.


Actuellement, la fête pour l’unité de la Bretagne et nos droits démocratiques, linguistiques et culturels continue ! D’autres personnes arrivent pour les concerts d’Unité Maü Maü, Alan Simon, Nolwenn Korbell, Costik et… les Ramoneurs de Menhirs !!!

 

On attend la réponse que donneront les responsables politiques à ces milliers de personnes convaincus qui ont manifesté pour l’unité de la Bretagne, mais aussi le retour du breton à la fac de Nantes, sur les antennes publiques de Loire-Atlantique et à la TV, …

Diouzhtu diouzhtu Unanet !

Réunification maintenant !


* prénom modifié


Le collectif 44=BREIZH et Bretagne Réunie interpellent le nouveau président du conseil général de Loire-Atlantique

31/03/2011

Suite aux récentes élections cantonales, Patrick Mareschal, président du conseil général de Loire-Atlantique depuis 2004 et dont les positions sur la réunification de la Bretagne était connues de tous à quitté ses fonctions qui reviennent désormais à Philippe Grosvalet.


Le collectif 44=BREIZH s’interroge sur la position du nouveau président du conseil général sur la question de la réunification administrative de la Bretagne sur laquelle Mr Grosvalet ne s’est pas encore exprimé.

Patrick Mareschal affirmait lors d’une interview « être confiant » dans sa succession pour aller vers une continuité des efforts faits pour la réunification mais le maire de Saint-Nazaire, Joël Batteux se réjouissait de l’élection de Philippe Grosvalet comme étant l’assurance qu’il n’y aura pas de référendum « inutile » sur la question de la partition de la Bretagne.

Étant dans le flou, le collectif 44=BREIZH et l’association Bretagne Réunie souhaitent connaître de vive voix la position du nouveau président du conseil général et sollicitent donc un entretien avec celui-ci.

Vous trouverez ci-dessous le courrier
envoyé à Monsieur Philippe Grosvalet :
Lettre à Philippe Grosvalet, nouveau président du CG44.pdf

Nous vous tiendrons au courant de la suite de cette affaire.


Le Collectif 44=BREIZH