Une première réussie pour la votation 44=Breizh

06/04/2013

Votation_Votadeg_Reunification_44_BREIZH_1

Plus de 500 personnes, dont plusieurs élus locaux, ont participé aujourd’hui à la votation citoyenne organisé par 44=Breizh à Nantes. Le collectif est très satisfait et même agréablement surpris de cette affluence pour une action symbolique qui appelle à être reconduite dans de meilleures conditions et qui témoigne d’une réelle attente chez les nantaises et les nantais.
La question posée était «Oui ou non, êtes-vous pour la fusion de la Loire-Atlantique et des autres départements bretons dans une même collectivité ?».Votation_Votadeg_Reunification_44_BREIZH_2
Le résultat est 652 votes (dont 92 procurations), 23 votes «non», 5 bulletins blanc, et 624 «oui». Soit une participation bien plus importante que celles des «ateliers citoyens Pays de la Loire 2040». Comme à Saint-Nicolas-de-Redon jeudi dernier nous appelons au rassemblement lors des prochains rendez-vous donnés par la région PdL*.
Plutôt qu’une tactique de communication qui rabaisse l’engagement citoyen à un simple gadget marketing, il y a besoin que les collectivités ouvrent un vrai débat démocratique sur la question de la réunification de la Bretagne.Votation_Votadeg_Reunification_44_BREIZH_10Cette votation symbolique était organisé la veille du référendum sur la fusion des conseils généraux et du conseil régional d’Alsace. Nous attendons depuis des années la possibilité législative d’une consultation sur la réunification : ce qui est possible en Alsace doit l’être en Bretagne !
Le projet de loi sur la décentralisation qui sera bientôt présenté en conseil des ministres doit reconnaître l’existence du problème démocratique posé par la partition administrative, et proposer une solution démocratique pour les bretonnes et les bretons.

* rendez-vous les :
– Lundi 8 avril 2013 / de 19h – 21h30 / Saint-Philbert-de-GrandLieu (Salle des Marais / Allée des Chevrets).
– Lundi 13 mai 2013 / de 19h – 21h30 / Saint-Nazaire (Salle Jacques Brel).
– Mardi 21 mai 2013 / de 19h – 21h30 / Nort-sur-Erdre (Espace culturel Cap Nort).

Voir les photos de la votation :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


VOTATION CITOYENNE symbolique pour la REUNIFICATION de la Bretagne !

29/03/2013

Votation_Citoyenne_Reunification_44_BREIZH

Le collectif 44=Breizh invite les nantaises et les nantais à participer à une votation citoyenne symbolique pour la réunification de la Bretagne, le samedi 6 avril, de 10h à 13h place du Commerce à Nantes. La question posée sera « Oui ou non, êtes-vous pour la fusion de la Loire-Atlantique et des autres départements bretons dans une même collectivité ?».

Le Sénat a récemment annulé l’amendement 3ter à la loi sur le référendum d’initiative partagée, qui aurait pu permettre aux habitants de Loire-Atlantique et de la région Bretagne de se prononcer par referendum sur la réunification de la Bretagne. Lors de ce passage au Sénat la représentante du gouvernement a indiqué que la prochaine loi sur la décentralisation serait plus adéquate pour répondre à la partition administrative de la Bretagne. Or, cette prochaine loi sera présentée le mercredi 10 avril en Conseil des ministres. Le dimanche 7 avril, les alsaciens, eux, voteront la fusion des conseils généraux du Bas et du Haut-Rhin et du conseil régional dans une collectivité unique nommée « Assemblée d’Alsace »*.
Ce qui est possible en Alsace doit être possible en Bretagne ! Les engagements « pour promouvoir la démocratie et des libertés locales » pris par la majorité PS/EELV pendant la campagne présidentielle ne doivent pas, encore une fois, rester lettres mortes.
Au cas probable où la loi sur la décentralisation ne proposerait pas de solution démocratique à la partition de la Bretagne, nous appelons dès aujourd’hui les élus et les centaines de communes ayant signé le vœu en faveur de la réunification de la Bretagne, à se préparer pour mettre en place les dispositions d’une plus vaste campagne de votation citoyenne sur l’avenir territorial et institutionnel de la Bretagne.
Dans ce sens nous appelons le plus grand nombre à participer à cette votation symbolique le samedi 6 avril à Nantes.

*Cette collectivité devrait permettre de mutualiser les compétences et de réduire les coûts de fonctionnement actuels. C’est aussi la possibilité d’une plus grande démocratie locale avec des prises de décisions au plus proche des alsaciens dans des nouveaux domaines de compétence comme la coopération transfrontalière, l’économie et l’innovation, l’éducation, la mobilisation des fonds européens, la langue et la culture alsacienne, le logement.


(Ouest-France 06/01/12) Réunification de la Bretagne : table-ronde samedi

06/01/2012

Nous vous invitons à venir assister à la conférence sur le thème « La réunification qu’est ce qui bloque, qu’est ce qui débloque » à Saint-Herblain ce samedi :
https://44breizh.com/2011/12/20/samedi-7-janvier-repas-de-soutien-aux-inculpes-journee-debat-et-informations-sur-la-reunification/

– A partir de 19h, repas de soutien aux inculpés de la Réunification.
Vous pouvez réserver votre repas directement via Paypal en cliquant sur le bouton “Ajouter au panier” ci-dessous :


JT de France 2 sur la Réunification de la Bretagne

04/01/2012

Le JT de France 2 d’aujourd’hui (04/01/2012) traitait du sujet de la Réunification de la Bretagne, cliquez sur le lien pour le voir (à partir de 30 minutes et 40 secondes)  :

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-video=manuel_HD_13h_20120104_58_04012012144908_F2

Nous vous invitons par ailleurs à venir assister à la conférence sur le thème « La réunification qu’est ce qui bloque, qu’est ce qui débloque » à Saint-Herblain ce samedi :
https://44breizh.com/2011/12/20/samedi-7-janvier-repas-de-soutien-aux-inculpes-journee-debat-et-informations-sur-la-reunification/

– A partir de 19h, repas de soutien aux inculpés de la Réunification.
Vous pouvez réserver votre repas directement via Paypal en cliquant sur le bouton “Ajouter au panier” ci-dessous :


Le vice-président des Pays de la Loire pour la Réunification de la Bretagne !

04/01/2012

Les élus des groupes EELV – UDB – Alternatifs de la ville de Nantes et de Nantes Métropole viennent de publier un communiqué de soutien à l’amendement déposé par F. De Rugy et M. Le Fur le 21 décembre dernier en faveur d’une consultation populaire sur la question de l’unité administrative de la Bretagne.
http://www.udb44.info/article-les-elus-municipaux-eelv-udb-et-alternatifs-de-nantes-et-de-nantes-metropole-soutiennent-l-amendeme-96061468.html

Jean-Philippe Magnen, étant aussi conseiller municipal EELV à la mairie de Nantes, est donc le premier vice-président de la région Pays-de-la-Loire a soutenir de manière si significative une résolution démocratique de la partition administrative de la Bretagne.

Jean-Philippe Magnen, vice-président des PDL

Alors que le président des Pays de la Loire  avait qualifié cet amendement d’ «anti-démocratique» et  Christophe Clergeau «d’inique» , le vice-président des PDL affirme le contraire en déclarant de le commmuniqué que «les habitant-e-s de la Loire-Atlantique ont le droit inaliénable de décider quelle entité régionale ils et elles veulent intégrer. [Qu’il] s’agit là d’une simple exigence démocratique».

Le fait qu’un vice-président de la région PdL reconnaisse la nécessité d’une consultation populaire sur les départements directement concernés par la réunification, montre qu’il y a bien, dans les conditions actuels un blocage démocratique. La démocratie est donc plutôt du côté de ceux qui veulent donner la possibilité aux habitants de toute la Bretagne (44 inclus) de se déterminer. Se déterminer sur un projet qui mobilise la population depuis des années et sans jamais faiblir. Rappelons que ceux qui comme J. Auxiette réclament qu’on demande l’avis des autres département des PdL, n’ont jamais voulu entamer de réel processus sur cette question alors qu’ils en ont le pouvoir.

Fillon, Auxiette et Ayrault, 3 bloqueurs de la Réunification

Alors que l’élite PS nantaise parlait d »un amendement «contraire à la démocratie», «inutile», «d’arrière garde», et même de «niaiserie anachronique (..) infantile et méprisable» (G. Goureaux, PS),  force est de constater que pas moins de 21 élus de la majorité de Jean-Marc-Ayrault à Nantes et Nantes Métropole soutiennent directement cet amendement.

A la mairie de Nantes comme au conseil régional des PDL, il devient dans ces conditions plus que difficile de se cacher derrière des arguments méprisants ou récusants le débat («ça dessert la gauche», «c’est pas le moment», «ce n’est pas la priorité des citoyens», …).

Les responsables locaux du PS ne peuvent continuer de jeter les anathèmes pour mieux éluder la question. C’est une question de respect de la démocratie.

Nous regrettons par ailleurs que d’autres responsables du PS, favorables à la Réunification, comme P. Mareschal, ne se soit pas plus exprimé pour défendre le processus. De même des peu de députés de l’ensemble de la Bretagne présents ce jour là, ceux du PS ont rappelons-le voté pour (J.-J. Urvoas, M. Lebranchu). Quant à P. Grosvalet, actuel président du Conseil Général de Loire-Atlantique, nous l’invitons à s’exprimer clairement sur le sujet et à répondre des engagements adoptés par le Conseil Général sur la question.

Le collectif 44=BREIZH félicite les élus qui se positionnent en faveur de la réunification et les invitent à venir assister à la conférence sur le thème « La réunification qu’est ce qui bloque, qu’est ce qui débloque » à Saint-Herblain ce samedi :
https://44breizh.com/2011/12/20/samedi-7-janvier-repas-de-soutien-aux-inculpes-journee-debat-et-informations-sur-la-reunification/

– A partir de 19h, repas de soutien aux inculpés de la Réunification.
Vous pouvez réserver votre repas directement via Paypal en cliquant sur le bouton “Ajouter au panier” ci-dessous :


44=BREIZH : Débat sur la Réunification (Presse-Océan 03/01/2012)

03/01/2012

44 =Breizh : débat sur la réunification

Samedi 7 janvier, le collectif 44 =Breizh organise un débat sur le thème de la réunification bretonne, au centre socioculturel du Bourg à Saint-Herblain.
15 h : «La Réunification : pourquoi ?» animé par Jean Ollivro (géographe) ;
16 h 30 : table-ronde «La réunification : qu’est-ce qui bloque, qu’est-ce qui débloque ?» animée par Jonathan Guillaume (44 =BZH) avec Jean Ollivro, Erwan Chartier (journaliste), Gilles Denigot (EELV44), Christian Guyonvarc’h (conseiller régional UDB Bretagne administrative), Yvon Ollivier (Bretagne Réunie).

Sur la photo : le père Noël du collectif 44 = Breizh a distribué des tracts pour la réunification, place Royale, fin décembre.

 

AJOUT DU COLLECTIF 44=BREIZH

– A partir de 19h, repas de soutien aux inculpés de la Réunification !
12 euro (apéritif, entrée, plat, dessert) puis animation musicale. Il est conseillé de s’inscrire auprès du collectif pour réserver son repas et spécifier tout régime particulier en écrivant à collectif.44breizh[at]gmail.com (remplacer [at] par @ dans l’adresse mail).
Vous pouvez réserver votre repas directement via Paypal en cliquant sur le bouton « Ajouter au panier » ci-dessous :


Guy Goureaux, la niaiserie anachronique

30/12/2011

Après les propos méprisants de Christophe Clergeau (conseiller régional PdL) et de Jacques Auxiette (président de région PdL), Ouest-France d’aujourd’hui donne la parole à Guy Goureaux (PS) pour fustiger l’amendement en faveur d’un référendum d’initiative populaire sur la réunification de la Bretagne proposé par F. de Rugy, et voté par l’assemblée nationale le 21 décembre. Le conseiller régional honoraire de la région Pays de la Loire, fustige le «comportement infantile et méprisable» du député écologiste, et lui demande dans une lettre ouverte «N’avez-vous pas honte de vos niaiseries anachroniques ?».

 

On apprend donc qu’on peut-être conseiller régional honoraire des Pays de la Loire, encore un titre honorifique dont on n’avait pas entendu parler jusqu’ici. Mais qui est donc ce Guy Goureaux disposant des honneurs de l’honorariat régionale ? Quelques recherches sur internet nous apprennent que les dernières activités de ce monsieur sont de donner des interviews à des sites catholiques (catholica.presse ou esprit-et-vie) et de vendre son livre «Le cercle Jean XXIII de Nantes de 1963 à 1980». Bref, pas grand chose qui semble répondre aux attentes sur «La crise financière, le chômage, la casse des services publics» comme le dirait monsieur ClergeauEn cherchant un peu plus on apprend qu’il a été conseiller municipal de Nantes dans les années 80 et doyen de la fac de science de Nantes il y a une vingtaine d’années. Pas trop étonnant donc qu’il ne nous dise rien au premier abord. Ce qui l’est en revanche c’est le ton de cet honoraire élu qui parle d’anachronisme et de niaiserie pour un amendement qui répond à des mobilisations populaires bien actuelles.

Le PS local n’en peut plus qu’on puisse donner la possibilité aux habitants de Loire-Atlantique et aux conseillers généraux de demander officiellement au gouvernement français la réunification de la Bretagne.

De quoi ont-ils peur, tous ces conseillers régionaux ?